Accueil > ... > Forum 1415273

Éducation : 95 instituteurs sous les projecteurs de l’Assemblée nationale

16 septembre 2018, 20:48, par aboubacar

Très bien mais c’est pas encore arrivé. Cette reconnaissance peut galvaniser mais il faut savoir instaurer une émulation saine. On peut également faire mieux. Je m’explique.
Les performances réalisées par ces braves instituteurs sont souvent le fruit du labeur d’une équipe. Donc il faut récompenser l’enseignant, son école et l’APE s’il est prouvé que tout ce monde a contribué au succès. Il faut envoyer ces enseignants directement en formation à l’ENS/UK pour le cycle des instituteurs principaux : ils le méritent. Ils peuvent bénéficier de leur employeur (Etat ou privé) des gratifications diverses : bonifications d’échelon, primes de rendement, accès à des formations spécialisées, etc. Ces récompenses doivent être formalisées. Faire en sorte que l’enseignant ou l’équipe enseignante qui fait de bons pourcentages au CEP sans avoir expulsé un grand nombre d’enfants au cours du sous-cycle primaire, voit ses efforts reconnus par la nation : devenir IP sans prendre part à un concours, avoir un certificat de reconnaissance, être cité (e) en conseil des Ministres, bénéficier de logement gratuit, etc.
Voilà quelque chose sur lequel devrait se pencher le MENA pour hausser le niveau de l’enseignement primaire et amener les jeunes instituteurs à s’intéresser à l’éducation.
Vive les enseignants méritants, vive les écoles modèles, vive les parents d’élèves exemplaires. Vive l’éducation pour que le Burkina Faso ait des cadres compétents et consciencieux.
L’artiste du nord

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés