Accueil > ... > Forum 1415042

Relations dozo- koglwéogo : « Qu’on ne nous provoque pas », prévient maître Yacouba Drabo, chef de la confrérie des dozo

16 septembre 2018, 13:40, par Blexys

Je lis les commentaires mais je souhaite que chacun mette un peu de retenue dans la réaction qu’il publie. Un peu de recul et d’attention aurait pu te permettre soit de revoir ton commentaire ou de retenir de publier ce texte. A mon tour, je vais te poser une question : tu dis qu’ "Aucun Burkinabè n’a le droit de nier à son compatriote ses droits fondamentaux" et j’ajouterai pour davantage préciser "garantis par la Constitution du Faso". Ma question est : quels droits fondamentaux, les dozos nient-ils aux koglweogos ?S’installer et exercer en tant que koglweogo ? Mais ce n’est pas un droit reconnu, puisque c’est interdit et pour cause la décision explicite du Haut-Commissaire !
Il faut que chacun se ressaisisse. L’idée de la création n’était pas mauvaise en soit mais telle que c’est expérimenté avec ses lots de dérives, ça ne peut pas continuer comme ça. Il faut qu’il y ait un vrai contrôle de ces milices par les autorités. Malheureusement, c’est ce qu’on constate, une vraie démission de celles-ci, ce qui laisse les victimes des dérives sans défenses. En fait, pour les défenseurs inconditionnels des kolglwéogos, votre position est encore tenable tant que le chemin de ces milices ne vont pas croiser le vôtre. Mais c’est une situation encore aléatoire car elle pourrait vite évoluer et en ce moment, je crois que le discours va changer. Pensez-vous que tous ceux qui ont maille avec les kolgweogo sont vraiment responsables ou coupables de ce qu’on leur reproche ? Parfois, par erreur d’appréciation ou d’information des innocents se retrouvent dans des pires scénarios de tortures inhumaines et impensables. c’est pourquoi, il y a nécessité d’encadrer objectivement ou à défaut interdire. Car comme l’a dit M. Dabou, si pour faire un bien à quelqu’un cela passe créer du tord ou des préjudices à 10 autres personnes, cela vaudrait-il la peine ? Moi je réponds non...!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés