Accueil > ... > Forum 1405653

Situation sécuritaire à l’Est du Burkina : Le directeur régional de Police tire la sonnette d’alarme

5 septembre 2018, 09:19, par Filsdupays

Nous sommes tous responsables de cet état de fait. Gouvernement, Opposition et Population.
Au niveau Gouvernement : Gouverner c’est prévoir dit-on. Votre service de renseignement vous aurait certainement alerté sur les agissements de ces délinquants qui frappaient depuis lors à nos portes. De grâce, ne nous faites pas regretter une certaine période même si j’étais trop jeune où la population et l’armée faisaient qu’un, bien organisé et assurait sa propre sécurité. Car je l’ai vécu et personne ne pouvait traverser mon village en son temps sans décliner son identité au risque de se faire arrêter. Si la situation l’exige il faudrait avoir de la créativité. Un FDS= Un Frère =Un Burkinabé. L’armée a besoin de nous la population aujourd’hui pour arriver au bout de ces mécréants. Je ne suis pas expert du domaine mais je crois que vous savez de quoi je veux parler.
Au niveau Opposition : Je loue votre patriotisme. Cependant éviter de prendre pour porte parole certains de vos membres qui ternissent votre image. Leur passé fait que toute proposition sortant de leur bouche est appréciée négativement. Organisez -vous et faites des propositions patriotiques qui aideront à vaincre ces hommes sans foi ni loi. Evitez de vous confier à ceux qui mélangent la politique et le patriotisme. Nous avons besoin d’unir nos forces. Vous êtes à l’Assemblée, personnellement je m’attendais à des positions tranchées sur certaines questions cruciales du moment mais c’est la guerre des urnes, vraiment souvent lamentable.
Au niveau population : Nous, Qu’avons nous fait ? Notre part de responsabilité est grande. Est-ce parce que j’ai faim que je dois vendre mon âme à n’importe quel premier venu ? Où est parti notre intégrité ? Hier on était fier de pouvoir sauvegarder l’intérêt général, Aujourd’hui c’est l’intérêt individuel qui prime même au prix de ses propres frères.
Enfin, j’exhorterais le Gouvernement à réorganiser nos sociétés traditionnelles en donnant aux chefs traditionnels leur reconnaissance d’antan car issus de la même population, leur alerte aura plus de crédibilité que le pouvoir moderne.
En bon entendeur, Salut !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés