Accueil > ... > Forum 1385486

Révision du code électoral : L’UPC réagit aux propos de Simon Compaoré selon lesquels "l’opposition sert un film western de mauvaise qualité"

11 août 2018, 20:53, par Ka

Messieurs les disciples de l’UPC : Que ça soit Simon Compaoré le pistolero, que ça soit vous les patineurs, vous êtes dans le même bain. Pour ce problème de la loi voté pour le vote de la diaspora, vous aviez intérêt de se souder derrière cette loi qui reste le seul arbitre. Vos gesticulations pour punir le peuple se résume le ‘’pouvoir pour soi en 2020.’’ Mais sachiez qu’en politique, il n’y a ni morale, ni éthique, ni vertu ni devoir de reconnaissance, et tout pouvoir ne se donne plus au Burkina avec un peuple averti par vos crimes, votre corruption a ciel ouvert, mais s’arrache dans les urnes avec le choix du peuple.

Je vais décevoir plus d’un avec ce que j’avance, et de ce je pense de l’UPC dont je respecte son président, car le problème au Burkina, surtout avec les internautes de mauvaises foi, c’est que lorsque tu dénonces les défauts d’un parti politique comme l’UPC, ou l’opposition, il se trouve des idiots pour dire que c’est parce que tu découle pour le régime actuel. Mais loin de là, simplement je voudrai dire ici aux responsables de l’UPC et de l’opposition que leur deal de refuser de la loi voté, c’est de la politique politicienne, cela n’a rien à voir avec le jeu démocratique.

On peut ne pas apprécier ou être un farouche opposant, cependant, il faut être capable de reconnaitre ses qualités et ses bonnes actions et cela ne peut que démontrer notre grandeur d’esprit. Et cette grandeur donnera plus de démocratie dans notre pays, surtout pour des représentants politiques plus responsables et soucieux de gérer a long terme le pays que nous aimons tous. Et je dis que nos opposants politiques doivent prendre conscience de leur mission. Il ne s’agit pas de tenir un éternel discours démagogique. Il ne s’agit pas non plus d’avoir à l’esprit une éternelle critique stérile encore moins une velléité de seulement détruire sans être une force de propositions. Il s’agit de contribuer à l’évolution des idées et des pratiques politiques.

Et pour que le pays avance, surtout pour la nouvelle génération, Il s’agit de prendre part à un projet collectif noble et humaniste dans un vrai processus démocratique comme voté une loi pour une vote crédible avec des pièces d’identité fiables qui sont le passeport et la carte d’identité nationale. Mais vouloir faire obstruction a une loi voté, vous jouer une démocratie de façade qui fera long feu. Votre jeu débouchera sur une désintégration progressive des bases constitutionnelles et institutionnelles, sur une remise en cause de la structure étatique prélude à son effondrement. L’enjeu n’est pas une querelle de personnes, mais d’œuvrer pour le bien du peuple Burkinabé.

Les agissements de notre opposition fantôme actuelles bourré des revanchards qui veulent la continuité, ont une très grande part de responsabilité dans l’immobilisme politique de notre pays, surtout le terrorisme qui nous guette dans les coins.

Conclusion : Les défis du régime Kaboré est immense, mais au bon sens pour l’avenir de notre pays : Et même si c’était un régime Diabré ou Eddie K. ça sera la même chose. Ma conclusion est de dire aux responsables de l’UPC comme à l’opposition, au moment ou d’autres veulent mettre le feu à notre pays, nous devant impérativement prendre en compte ce que nous a dit Albert Einstein ‘’’lorsque nous changeons la manière dont nous regardons les choses, les choses que nous observons changeront.’’’’

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés