Accueil > ... > Forum 1382319

Relecture du code électoral : Le Rassemblement patriotique donne de la voix

8 août 2018, 10:38, par warb

Juridiquement il faut un extrait de naissance mais aussi un certificat de nationalité de soit même ou d’un des deux parents pour pouvoir bénéficier d’un CNIB.C’est l’exigence du certificat de nationalité qui le vrai piège tendu par le pouvoir à l’opposition. Les partisans de l’opposition ne pouvant pas justifier leur nationalité n’obtiendront simplement pas de CNIB pour voter alors qu’un système souple pourra être concocté pour les partisans du pouvoir.Avec seulement 500 000 votants le pouvoir peut viser 2/3 suffisant pour renverser la situation. Le piège est la.Il faut immeduatement saisir la cour costitutionnelle et au besoin le conseil pour faire injonction au gouvernement sur l’équivalence entre la carte consulaire et la CNIB. Ces deux documents sont équivalents et doivent permettre de voter.C’est écrit noir sur blanc que la carte consulaire tient lieu de CNIB et je pense que ça doit être la compréhension des députés qui ont voté le code.Un éclairage juridique est urgent nonobstant la saisine de la cedeao et de l’onu pour exclusion de burkinabe et création d’appatrides ce qui est interdit.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés