Accueil > ... > Forum 1377654

Mortalité de lapins au Burkina : « L’Etat nous a abandonnés à notre triste sort » Moumouni Simporé, président de l’association des éleveurs de lapins

3 août 2018, 10:32, par HPU

Monsieur SIMPORE
Je pense que vous avez mal gérer la situation.
Pourquoi sauter les autorités locales ( ZATE, DPRAH et DRRAH) pour aler à Ouaga , et même demander une audience avec le ministre ( il n’est pas un technicien !!!). L’administration est organisée en hiérarchie ,donc en sautant les étapes vous beaucoup avez de malchance de ne pas aboutir. L’information doit circuler de l’éleveur à l’agent d’élevage ou l’autorité locale qui à son tour informe sa hiérarchie et propose des mesures immédiates.
Peut être que le problème n’est même pas connu au niveau des provinces, ZATE et régions concerné. Que dire de ces autopsies que vous êtes improvisé ? Est ce légal ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés