Accueil > ... > Forum 1375086

Code électoral révisé : La vie des Burkinabè est en danger, selon l’opposition politique

1er août 2018, 07:16, par Ka

Messieurs les députés revanchards : La fierté d’un pays est d’avoir fait des élections crédibles et transparentes. Et en 2015 Le CNT de son excellence Michel Kafando nous a donné sur un plateau, cette élection crédible et transparente pour enraciner l’alternance politique de notre pays voulu par le peuple le 31 Octobre 2014 en vous chassant du pouvoir par un soulèvement populaire. Et pour que cette alternance politique soit consolider, la majorité actuelle a fait un bon choix en suppriment le vote de la diaspora avec une carte consulaire non fiable a tous les points.

Je vois que le réveille d’un président au moteur de diesel vous fait très mal ! Et moi qui fait parmi les déçus de ce régime, par ce qu’il n’a pas repris le travail de titan laissé par le CNT, je le dit Bravo pour avoir vu le danger en supprimant la carte Consulaire pour le vote de la Diaspora. Et pour que l’alternance politique voulu par le peuple sans vous autres députés au long bec qui ne pensent qu’à vos gosier, le président du Faso doit faire ce qui est bien pour le pays sans tenir compte des états d’âme des uns et des autres. Seules comptent la paix et la stabilité pour aller vers le progrès, des vœux qu’il a souhaité depuis son accession à la magistrature suprême.

Bien-sûr, il y a des opposants obtus et sans imaginations qui souhaitent que ne rien ne change, que les choses restent en l’état pour servir leurs sales desseins dans la conquête du pouvoir : Et donc notre constitution doit-être débarrassée de tout ce qui la rend impropre notamment ses germes conflictuels (d’une carte consulaire empoisonnée et autres.) L’opposition qui n’a que le nom et pas l’esprit ne propose aucune solution alternative crédible, si ce n’est des raccourcis identitaires qui forcement réveilleront plus tard les vieux démons qui vont emporter notre pays dans un chaos totale.

Oui le régime mouta mouta à permi aux opposants revanchards de jouir des droits de la démocratie, une chose normal pour un pays qui veut avancer, mais ce pouvoir ne doit pas céder aucunement à cette pression de ces députés malsains qui prépare le lit de la chienlit en 2020. Sans la suppression de la carte Consulaire pour les votes de la diaspora, ces députés malsains du CFOP pensaient mettre la majorité dans le trou, et qui sera le recul de notre démocratie. Heureusement, quand le peuple Burkinabé dit que ça ne se fait pas, ça ne se fait pas. Allez-vous faire voir, car le Burkina veut avancer dans la transparence, et ce pays n’est pas en danger. Vous seuls êtes le danger pour le pays que nous aimons tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés