Accueil > ... > Forum 1350376

Procès du putsch : Le sergent Poda Stanislas accable Yacouba Isaac Zida

5 juillet 2018, 07:33, par Moussa Sore

Avant de repondre a Tanga et Yako concernant leur myopie intello-cerebrale.
1) De la generalite : les affirmations de ces soldats sont risibles, a la limite tres basses. Tous les Burkinabe, ayant suivi les peripeties et le denouement du coup d’Etat de Septembre 2015, savent que les acteurs principaux sont Diendere et Bassole. le fait de se retrouver a la barre et de tout nier en bloc et meme de tenter d’echaffauder un recit qui accable Zida dans cette affaire tient d’une malhonnetete qui tire son origine de la desinvolture que se permettent ces soldats. On retient, ainsi, a travers les affirmations de ces soldats qui n’ont ni egratigne Diendere, ni accable un personnage actif lors du coup, que la decision est prise de ne point reveler la verite lors de ce proces. Mieux, il a ete arrete de salir, une fois de plus, celui qui au regard des articles de presses publies il y a 3 ans, et qui ne se trouve pas sur le territoire (sachant ce que c’est et le risque encourru apres la dissolution du RSP) pourrait se preter aisement comme bouc-emissaire de toutes les derives de Septembre 2015. Cependant, nous savons tous que ni Bagoro, ni Loada, ni Kafando et ni Zida ne pouvaient etre des otages tout en etant les instigateurs principaux de ce coup d’Etat stupide (c’etait deja les elections). cette defence est donc infantile et les avocats qui s’y inscrivent, prescrivant a leurs clients cette ligne d’irresponsabilite devant le tribunal, conduisent leurs clients a une peine tres elevee.
2) A Tanga : En opposant a l’ecrit de Achille de Tapsoba l’assertion se focalisant sur un tireur "a la solde de X", il ressort une mauvaise lecture non seulement de l’article suivant mais aussi un manque d’effort intellectuel dans l’analyse politique du Burkina car ce qui est juge, ce qui est sus-ecrit s’imbrique dans la realite que ni Zida, ni Kafando qui ne s’attendaient nullement a un coup d’Etat vu les elections qui etaient deja proches ne pouvaient ordonner des tirs a leur compte. cet etat de contingentement du coup d’Etat pour eux couple a leur manque de liberte et de leur impossibilite a communiquer avec l’exterieur ne pouvaient donc faire d’eux des donneurs d’ordre de tirs ou de pillage lors de ce coup d’Etat. S’il y a eu tirs alors les beneficiaires n’etaient que les conjures Diendere, Bassole et leur corrolairs Ivoiriens.
3) A Yako : Tu parrais vraiment obnubiler par ta haine nee de la fin du regime Compaore. cet etat t’empeche de reflechir et de te poser les questions qu’il faut. Cela t’infantilise et c’est dommage que des enfants comme toi aient acces a un forum, a une discussion aussi serieuse que celle qui se deroule actuellement autour de ce proces. Tu affirmes que le coup d’etat est justifie car Zida et Kafando sont des usurpateurs. quelle faiblesse mentale et morale ! Retourne dans les rue du Burkina le 30 et 31 Octobre 2014 et tu comprendra que les usurpateurs ont du partir en catimini vers la Cote d’Ivoire et se faire naturaliser Ivoirien apres avoir regne pendant 27 ans.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés