Accueil > ... > Forum 1291855

Instabilité dans le nord Mali : Bref cours d’histoire avec Bassolma Bazié

26 avril 2018, 20:51, par Ka

Souvent je ne partage pas les réactions du syndicaliste qui se prend pour un opposant : Mais ici, je partage entièrement son analyse pertinente. J’ajouterais simplement que les responsables au premier niveau de la chienlit sont nos dirigeants depuis nos indépendances.

C’est vrai que le problème du sahel et son terrorisme, surtout le Mali qui est devenu un poison pour le continent, ne date pas d’aujourd’hui : Je me rappelle qu’au sommet du 4 au 6 mai 1986 des pays les plus industrialisés à Tokyo, les chefs d’état ont mis l’accent sur le terrorisme en disant qu’il faut l’stopper avant que ce fléau ne se développe surtout au Sahel. Mais personne n’à lever le doigt par la suite.

De nos jours, tous les prétextes sont bons pour ne pas faire soi-même les efforts nécessaires. On refuse de se remettre en cause, on trouve toujours des causes extérieures à nos malheurs, et, se livrer à accuser les autres comme la France.
Pourtant tout le monde connait la vérité que les dirigeants africains depuis nos indépendances ont une responsabilité directe de ce qui arrive au Sahel et le Mali. Car, que signifie l’indépendance pour les Africains ?

Pour les dirigeants du continent Africain, l’indépendance n’est que théorique, dans la pratique cette indépendance est gérer par le donateur. Si vraiment le continent Africain depuis plus de cinquante gérait son indépendance en conservant sa richesse sans la distribué pour le pouvoir personnel, le problème du Sahel et le Mali n’aura pas eu lieu de nos jours. Ou bien on est indépendant et cela va avec ses attribues ou bien on renonce à l’indépendance et se laisser gérer totalement par les impérialistes. Sinon, si nous acceptons que nous sommes indépendants, il faut qu’on apprenne à assumer l’indépendance et ne plus compter sur les autres pour régler nos problèmes. Si le Mali est là où elle est, c’est à cause de l’enfantillage de ses dirigeants et tous ceux du continent. Jusqu’à quand l’Afrique continuera à être un enfant ? Nous avons plus de 50 ans d’indépendance : Il va falloir qu’on s’arrête pour revoir notre fonctionnement et dire que nous avons suffisamment des intellectuels, les richesses, des cadres de l’armée, et que nous pouvons orienter nous-mêmes pour nous défendre contre ces punaises qui sont nos propres frères, nos enfants. Il faut qu’on décide d’être mature ; on ne restera pas à vie dépendant de la France. Africains ouvrez les yeux. Il ne s’agit pas d’une affaire de panafricanisme, il s’agit d’assumer en toute responsabilité notre choix d’indépendance. On naît on grandit. Il faut que l’Afrique grandisse maintenant.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés