Accueil > ... > Forum 1290306

« Je ferai la grève du médicament jusqu’à ce que mort s’ensuive », Adama Ouédraogo dit Damiss, journaliste accusé dans l’affaire du coup d’Etat

24 avril 2018, 09:56, par VISION

Pardon mais votre écrit non plus n’explique pas grand chose. sinon vos sentiments et ressentiments très personnels et préconçus à l’endroit du journaliste.
La lettre est pourtant très claire, nous sommes en plein procès, c’est donc le juge en charge du dossier, qui est le seul arbitre. s’il estime qu’un accusé se comporte mal, il lui applique les textes et on avant. Mais là non, c’est Zanré, parce que le journaliste refuse de la fermer et qu’il écrit toujours pour pointer les approximations du tribunal militaire, Zanré le guette au tournant, pour lui montrer, que s’il fait, il peut le faire et puis y a rien....
Alors que depuis sa liberté provisoire le journaliste à déjà voyager plusieurs fois à l’étranger pour son travail. Qui crois vraiment qu’il veut fuir le procès..? Non c’est clair, c’est un règlement de compte très personnel. Et Si Zanré s’amuse à l’arrêter encore, il y aura des conséquences historique sous vos yeux gluants, qui refusent de voir. Wait and see.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés