Accueil > ... > Forum 1289834

« Je ferai la grève du médicament jusqu’à ce que mort s’ensuive », Adama Ouédraogo dit Damiss, journaliste accusé dans l’affaire du coup d’Etat

23 avril 2018, 18:30, par Burkindbila

Bonsoir Mr Adama OUEDRAOGO Damiss,
Tout le contenu de votre lettre n’explique pas votre motivation de" grève de médicament"
Je pense qu’en tant que journaliste " se disant éclairé mieux connaissant le droit plus que le procureur" il faudrait avoir raison gardée car je pense qu’il y a des dizaines de journalistes au Burkina Faso même s’ils ne sont pas aussi éclairés que vous même s’ils n’ont aucune connaissance en droit comme vous, ils ne sont pas dans la situation où vous êtes
Avez-vous posé la question à savoir pourquoi vous êtes concerné parmi tant de journalistes au Burkina ? Votre réponse éclairée vous permettra de revenir sur terre car même si vous avez un avocat Omnicient, sachez "qu’on ne nait pas femme mais on le devient" selon Simon de Beauvoir.
Les Burkinabè qui vous lisent sont aussi animés d’une intelligence aussi appréciable que vous et savent faire la différence entre la bonne graine et l’ivraie.
Il semble selon nos ancêtres que quand on est couché sur le dos et en crachant en haut le crachat retombe sur soi peut-être même sur son visage.
Réfléchissez un peu et dites vous que là où vous voulez vous cacher, les autres (Burkindbissi) dorment là-bas
Un petit Burkindbila

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés