Accueil > ... > Forum 1252045

Au secours, Bobo-Dioulasso se meurt !

14 février 2018, 12:32, par Sidpawalemdé Sebgo

Non, non, c’est pas 220 milliards qu’on n’a pas hein... Les investissements de 2018 dépassent les 1000 milliards. C’est plus compliqué que ça :

1°) Faire du textile de qualité à un prix compétitif et le vendre est un métier. Et ce n’est pas le métier d’un gouvernement, c’est celui d’opérateurs comme le turque Ayik Textile. Pourquoi se lancer dans une aventure hasardeuse alors que Faso Fani peine déjà à survivre ?

2°) Il y a autre chose à faire avec cet argent que de créer une usine qui risque de fermer peu de temps après : Construire des écoles, des dispensaires, hôpitaux et routes, creuser des forages et j’en passe. On appelle ça le vrai bon sens, (pas celui douteux du député).

3°) Le projet "juteux" qui fait saliver les "Bobophiles" ne consommera que 20.000 à 30.000 tonnes de coton, sur les 500.000 à 600.000 tonnes que nous produisons annuellement (qui ne viennent pas en totalité de Bobo, contrairement à ce que raconte le député). Selon le point de vue, on peut dire que c’est une goutte d’eau, ou qu’il y a la place pour 30 autres usines de la même taille. Si le Burkina se lance dans ça d’autres priorités vont en souffrir.

P.S. : A propos, dites au député néo-économiste auto-proclamé qu’il y a la place pour dix usines de cette taille à Bobo s’il trouve des investisseurs à convaincre. Qu’il laisse donc la paix à celui là, ou qu’il tente de le convaincre d’en faire une deuxième là bas, au lieu de lui dicter la localisation sur celle-ci !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés