Accueil > ... > Forum 1247794

Bavures des koglwéogo à Karangasso Vigué : Le témoignage de M.B., une des victimes

9 février 2018, 13:40, par Le Professeur

Ce petit mot pour mêler ma pensée au débat. Je pense que l’avènement des koglewéogo doit être inscrit dans la dynamique de l’évolution de la société Burkinabè dans son ensemble. C’est bien parce qu’ils portent ce caractère que toutes les tentatives d’étouffement (même Etatiques) sont restées vaines à ce jour. Aujourd’hui, l’unanimité se dégage autour du fait que ces organisations reçoivent un meilleur accompagnement en termes de formation et d’encadrement.
Je pense que les Dozo devraient revoir leur position en proposant des réadaptations, comme l’Etat au plus haut niveau tente de le faire à l’égard de cette vague déferlante dans laquelle certaines populations pensent trouver leur compte. Interdire des pratiques dans une zone donnée à des Burkinabè, c’est dévoiler au grand jour leur statut d’étranger dans les dite zones, alors que depuis bien longtemps déjà, des efforts sont faits dans tous les sens pour qu’émergent enfin la nation Burkinabè en construction. Je pense que la logique qui a prévalu à votre cohabitation pacifique depuis la nuit des temps doit refaire surface pour vous aider à trouver la meilleure formule qui conviennent à votre région. Le phénomène des Koglewéogo a aujourd’hui une extension quasi nationale et la mobilité croissante dans laquelle nous nous trouvons nous exposent souvent, à notre corps défendant, à certaines nécessités. Je vous remercie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés