Accueil > ... > Forum 1247674

Karangasso vigué : L’ultimatum des dozos aux Koglweogo

9 février 2018, 09:26, par Goulgoulé

"Malheureusement pour toi et bien d’autres, personne ne tuera l’autre au burkina parce qu’il est d’une autre ethnie" Cher Sawadogo, cette phrase venant de vous, montre à quel point vous refusez de voir la réalité. Je n’irais pas chercher loin dans l’histoire, mais les recents évènements de Tialgo ont fait combien de victimes ? Je n’ai pas envie de dresser la liste de tous les morts que les dérives des Koglwéogo ont occasionné pour ne pas rentrer dans une forme de concurrence macabre. J’ai des amis Mossi avec qui je garde de bonnes relations, mais le constat est que certaines localités commencent à être exaspéré par ces comportements d’une autre époque, qui risquent de nous mener vers une crise. Si vous aimez le Burkina, vous devez accepter les divergences de point de vue, même si cela peut heurter votre sensibilité.
Je peux comprendre que vous faites parti des privilégiés à la lecture de votre post, mais ayez le courage de voir et de constater les faits de l’autre côté, qui parfois sont pires que la réalité.
Autant il faut battre le fer quand il est chaud, il faut aussi battre le frère quand il est faux.
Ce ne sont pas vos paroles ou vos menaces qui feront évoluer les choses dans le bon sens. Pour conclure mon propos, un sage du côté de lagune Ebrié disait : "La paix ce n’est un mot, mais c’est un comportement"

Pensez vous Mr Sawadogo, que le comportement des Koglwéogo favorisera la paix au Burkina ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés