Accueil > ... > Forum 1246275

Grand Ouest du Burkina : Le chef des dozo, Aly Konaté, toujours opposé à l’installation des koglwéogo

6 février 2018, 11:37, par Ka

Ma modeste contribution a ce débat est de dire a mes sœurs et frères Burkinabé d’oublié le problème d’ethnicité et vivons ensemble comme Burkinabé.

Comme je l’ai toujours dit quand on parle des Kolg-Weogo, il y a des Kolg-Weogo et des Kolg-Weogo, ‘’’’’des vrais Kolg-Weogo depuis la nuit des temps au Burkina composé comme les Dozo et chez de Mané formés de père en fils pour débusquer les malfrats par des ruses et dans l’invisibilité par surprise, et les remettant aux chefs coutumiers qui, a leur tour les remettent a qui de droit restent les vrais Kolg-Weogo du Burkina : Les Kolg-Weogo économiques qui sont manipulés par les politiques pour leur fin ne sont pas des vrais Kolg-Weogo.’’’’ Et je suis parfaitement d’accords avec le chef des Dozo qui refuse de reconnaître ces Kolg-weogo économiques qui ne connaissent pas les vrais règles des vrais Kolg-Weogo.

Je pense que ceux qui refusent les bavures des Kolg-Weogo économiques, ne sont pas des personnes qui font à leur tête, mais loin de là, ils veulent seulement faire comprendre à ces politiques qui utilisent les noms de Kolweogo et de Dozo pour manipuler des personnes qui ne connaissent pas les règles de nos coutumes légués aux Kolg-Weogo depuis la nuit des temps, surtout bannissant ces règles coutumières très sacrées pour commettre des bavures imaginables, et qui ne sont pas acceptables pour ceux qui connaissent les disciplines exigées pour les vrais Kolg-Weogo disparaissent.

En ce qui concerne le problème d’ethnicité évoqué dans cette analyse qui n’avait aucune utilité, pour ka, le Burkina avancera très rapidement sans ce problème d’ethnicité qui tue le pays a petit feu. Surtout mes sœurs et frères mossis qui se prennent pour les dieux de ce pays, sachent qu’un Burkinabé reste Burkinabé : Et comme j’ai souvent expliqué a ceux qui prennent cet ethnicité pour leur totem sacré, que le problème ethnique est très incompréhensive pour eux les extrémistes qui ont une seul idée fixe que pour un ethnie comme celui des mossis est supérieur a d’autres ethnies.

L’histoire ethnique de notre monde s’est renforcée après Jésus-Christ, qui a mis des braises sur les histoires ethniques et les origines douteuses. Tous ceux qui sont nés avant les indépendances de notre continent, sont forcément des ethnies et des origines douteuses, puisque les nationalités dont ils se prévalent (ou dont vous vous prévalez tous) maintenant n’existaient pas au moment de leur naissance, et encore moins à la naissance de leurs parents. Qui sait si vraiment Blaise Compaoré qui a opté pour la nationalité Ivoirienne, ses ancêtres ne viennent pas de la Cote d’Ivoire ou du TOGO ? En plus, on naît où on naît, et de qui on naît, c’est une chose dont on n’est pas responsable, et qu’on ne peut pas le modifier. Aucune naissance n’est honteuse, et être né à BOBO comme Dioula, à Koudougou, à Ziniaré, à Ouahigouya comme mossi, à Tenkoudougou comme Bissa, cela ne peut pas être considéré comme infamant, on est né au Burkina, et on reste Burkinabé.
Si nous pouvons dépassé les querelles ethniques des politiques amateurs de notre pays, surtout pour les pouvoirs régionaux qui constituent un obstacle considérable au développement du pays que nous aimons tous, le Burkina avancera a 100% : Et si l’Afrique en est encore là où elle est, c’est en grande partie à cause de ça, et surtout des bornés qui se prennent supérieurs aux autres dont leurs extrémismes exprime leur seule pensée, et qui n’admette pas qu’on leur oppose une autre manière de penser.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés