Accueil > ... > Forum 1217330

Simon Compaoré en arme de guerre lors d’une opération : L’Opposition politique porte plainte

10 décembre 2017, 18:05, par sheiky

J’essaie parfois de comprendre pourquoi tout ce qui vient de Zeph déclenche des passions qui frisent la haine. Je ne connais pas l’homme, mais il faudra qu’on m’explique, parce qu’il y a quelque chose qui m’échappe apparemment. Bref, il est sur une pente glissante actuellement parce que le pouvoir a fait et fait tout pour le casser parce qu’ils savent sa capacité intellectuelle. C’est mon point de vue. Et lui n’étant pas à leur niveau politique et n’ayant pas leurs moyens, il tombe parfois dans leur piège avec le concours de personnes pas très recommandables.
Mais je ne peux comprendre les personnes qui osent écrire pour critiquer le fait que l’opposition aille en justice pour le cas du ministre Simon. On doit lui rappeler qu’il n’est plus au temps des CDR ou qu’il n’est plus à la mairie . Si en plus de Koglweogo et les sous disant djihadistes, c’est tout un ministre qui se pavane en gilet pare-balles et en arme de GUERRE dans un domicile, je vous assure qu’on est tous en danger dans ce pays. Il n’en a ni le droit, il n’y avait aucune opportunité une fronde de militants qui pouvaient être réglée par les forces de l’ordre au besoin et même la police municipale pouvait intervenir à plus forte raison le top de la gendarmerie. A-t-il une formation qui le lui permet ou est-ce un abus de pouvoir. A la limite, on lui aurait concéder un simple colt à la ceinture ou un baudrier sous l’aisselle si c’est pour éventuellement se défendre. Mais, cela peut être interprétée comme s’il avait des intentions belliqueuses en venant à ce domicile. Essayons d’aller plus loin, avec cette jeunesse et l’anarchie ambiante au Burkina, quel exemple cela donne-t-il au citoyen alors qu’on est tous derrière ce serpent de mer qu’est la réconciliation.
Arrêtons de divaguer et de défendre l’indéfendable et traitons les sujets avec profondeur.
En tant qu’intellectuel, c’est une avancée dans notre démocratie. L’opposition juridique a posé un acte d’ampleur et inédit et la balle est dans de la justice. Point barre...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés