Accueil > ... > Forum 1216879

Simon Compaoré en arme de guerre lors d’une opération : L’Opposition politique porte plainte

9 décembre 2017, 19:20, par Jean Gabriel Yaméogo

Bonjour à tous,

Merci au Chef de File de l’Opposition et à toute l’Opposition pour cette plainte contre le Sieur Simon Compaoré, ci-devant, Ministre de la Sécurité du Burkina.

Ce que je veux dire, c’est que cette plainte vise d’abord, à défendre la démocratie et toute la démocratie, toujours mise à mal par ceux-là mêmes qui sont chargés de la défendre en première ligne.

Que le Minsitre, sur requête de la famille en danger, aille s’enquérir de leurs nouvelles est à tout à fait dans son rôle. Mais de là, à y aller en tenue de guerre et cela sans être accompagné par les services habilités relève d’un réflexe pavlovien de cdr non repenti. Et cela est inadmissible ! De surcroît, il se permet de porter des accusations contre le Président de l’UPC, sans compter les menaces à peines voilées contre les manifestants "yada-yada" selon lui. Ce comportement infantile et infantilisant est indigne d’un démocrate, qui plus est, assume des hautes charges de Ministre de la Sécurité et qui a, justement, besoin, de la coopération de tous les fils et filles du Faso pour faire échec au terrorisme et à l’insécurité galopants dans notre chère patrie.

J’ajouterai que le Ministre de la Sécurité doit savoir qu’il est Ministre de la République et non du MPP et de la Majorité présidentielle. Il est comme un père de famille qui doit arbitrer une dispute entre deux de ses enfants. Il ne lui appartient pas de condamner derechef, l’un pour l’autre, parce qu’il ne porte pas celui-ci dans son cœur alors qu’il a un penchant pour celui-là. Son rôle de père est d’écouter attentivement les deux parties, calmer la situation, les inviter au dialogue puis enfin à la réconciliation. En prenant partie pour l’un contre l’un, il contribue de facto à augmenter la fracture familiale qui, à terme, volera en éclats. Est-ce le vœu secret du Sieur Compaoré que le Burkina brûle ?

Je vais conclure mes propos en m’adressant au Président "mouta-mouta" qui semble jouer à la politique des trois singes : "pas vu, pas entendu, pas dit !" Eh ! bien je luis souhaite bien de plaisir si telle est sa ligne de vision et de gestion du pouvoir d’Etat. Ce qui est sûr, cette attitude alambiquée envers son PM et ses Ministres "incendiaires" ne risquent pas de lui porter chance pour 2020. Seulement aura-t-il même le courage de briguer un deuxième mandat ? Surtout que le jeune coq gaulois est venu à domicile lui distiller quelques cours de politique économique et d’économie politique. J’ai comme l’impression qu’il ne va se relever de cet uppercut administré au poids lourd, qu’il est, par un poids super coq. Il y a des humiliations dont on ne se relève pas.

Courage à l’Opposition et à son Chef de File de l’Opposition pour un avenir radieux de notre chère Patrie !

"Bonne sansse nous tous !" comme dirait Mba Goama de JJ

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés