Accueil > ... > Forum 1211852

Emmanuel Macron au Burkina : Il faut plutôt féliciter les étudiants pour leurs questions (1/2)

1er décembre 2017, 22:51, par yelmion

Disons-le franchement, les quatre étudiants intervenants officiels ainsi d’ailleurs que ceux que Mr Macron a "repêchés", n’ont pas été à la hauteur du débat et ont totalement déçu. Même si le fond laissait à désirer, au moins sur la forme, la Dame Traoré Nah Salimata nous a sauvé la face en ayant eu une expression et une tenue orales assez bien maîtrisées. Pour le reste, je me demande ce que l’anti colonialisme, l’anti impérialisme et le franc CFA (notions et concepts du reste mal assimilés) venaient faire dans ce débat. De même, la déclassification des archives sur l’assassinat de Thomas Sankara et la demande d’extradition de François Compaoré faite par la justice burkinabè n’avaient rien à voir avec l’objet de la rencontre.
Il se dit qu’en réalité, les quatre étudiants ont été choisis par des responsables politiques des partis au pouvoir et que même les questions à poser au Président français leur ont été imposées par l’intermédiaire de Présimètre. Si les choses se sont passées comme cela, alors,oui, même si on ne peut pas féliciter nos quatre étudiants, on pourrait leur accorder quelque indulgence. Quant à ces fameux responsables politiques, nul doute qu’ils auront la honte comme compagne pendant encore longtemps et, que cela leur serve de leçon !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés