Accueil > ... > Forum 1206315

Recrutement des assistants et attachés de recherche 2017 : « Une grande déception, un deal qui ne dit pas son nom » selon un candidat

22 novembre 2017, 15:54, par sotiguiwendpanga

Un intellectuel doit être responsable, assumer son échec et reconnaître le mérite de ceux qui ont réussi. Pourquoi un "prétendu docteur" tombe-t-il dans les bassesses des politiciens ? on voit comment les partis ayant perdu les élections se mettent à vilipender le parti vainqueur tout en accusant le système électorale d’irrégularités. Même quand tous les efforts sont faits pour tendre à une meilleure organisation, les perdants ne sont jamais fair-play. C’est humain, mais un docteur devrait dominer son égo pour applaudir le ministère qui a tout fait pour une grande transparence dans ce recrutement. Le processus était le suivant :
1) Le communiqué de lancement précisant les conditions
2) Lors du dépôt, le candidat présente ses documents et rempli une fiche indiquant toutes les pièces déposées. Cette fiche est vérifiée et visée par la commission de réception qui la retourne au candidat pour éviter les plaintes portant sur les pièces manquantes
3) La liste de tous ceux qui ont déposé un dossier a été publiée
4) Le programme des auditions a été publié
5) Les candidats trop âgés ont été écartés conformément aux termes du communiqué
6) Pour les auditions, chaque commission disciplinaire était composée d’éminents professeurs et spécialistes des disciplines à couvrir ; les membres provenaient de plusieurs universités du pays, du CNRST. Chaque commission a eu plusieurs jours pour étudier les dossiers des candidats avant les auditions. C’était déjà le lieu de procéder à l’instruction des thèses et des articles scientifiques publiés par chaque candidat, d’apprécier les CV. On comprend qu’une thèse de bonne qualité, de même qu’un bon nombre d’articles scientifiques déjà publiés par un candidat, une bonne expérience de travail dans le domaine du poste pourvu, tous ces éléments ont certainement été considéré pour statuer sur "la qualité de chaque candidat par rapport au profil du poste".
Ensuite, pendant les auditions, chaque candidat a été invité à soutenir sa motivation pour le poste et l’adéquation de son profil au poste. Il s’est agi de convaincre avec des arguments solides et non des "j’enseigne en France" (cela ne veut rien dire en soi).
7) La liste des admis a été publiée

Je trouve que le ministère a fait un effort pour donner le maximum de transparence à ce recrutement. J’ai suivi ce processus de près parce que je devais tenir mon cousin informé de chaque étape, lui qui était candidat vivant également en France et qui a été admis. Vous comprenez que le problème n’est pas le fait d’être en France ou au Burkina ; la règle a reposé sur la qualité académique de chaque candidat. C’est ce qui justifie la réussite de ces valeureux fonctionnaires qui ont payé leurs études avec leur salaire jusqu’à soutenir leur doctorat à l’étranger ou au Burkina devant un jury d’autorité et de notoriété. Je connais des fonctionnaires admis et dont la qualité était déjà connue et vantée dans leurs ministères d’origine. C’est le lieu d’encourager tous les fonctionnaires qui ont interrompu leurs études parce que leurs parents ne pouvaient pas attendre plus longtemps un salaire comblant l’investissement qu’il n’est jamais tard. Celui qui se bat peut devenir ce qu’il a toujours rêvé d’être.
Félicitation au ministère pour cet effort de transparence. Que les perdants se remettent en cause pour travailler à être meilleurs la prochaine fois.
Le problème qui est là aujourd’hui est que les admis ne savent pas quand ils seront engagés. Le communiqué avait précisé la date du 1er novembre. Cela tient-il toujours ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés