Accueil > ... > Forum 1181701

Liberté provisoire de Djibrill Bassolé : La NAFA denonce l’immixtion de l’exécutif dans le pouvoir judiciaire

13 octobre 2017, 11:22, par Sidbewindin Somande

Deux ans pour instruire un dossier ou le principal auteur est connu. Vous trouvez cela normal ? Du cinema ! C’est pas parce-que le Burkina est la capital du cinema africain que nous devons perdre notre temps a ecrire un si long scenario. C’est du cinema.
J’espere que la loi burkinabe permet de mettre en residence surveillee quelqu’un qui est en liberte provisoire. Sinon, c’est encore une injustice.
Que cette decision soit bonne ou mauvaise, la justice burkinabe assume. C’est son pouvoir et tous doivent s’y plier. C’est aussi cela l’independance de la justice.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés