Accueil > ... > Forum 1133968

Ablassé Ouédraogo au Premier ministre Paul K. THIEBA : "Le Burkina Faso n’a pas d’avenir avec le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES)"

30 juin 2017, 15:00, par MaVérité

De toute les façons que ce soit avec ou sans l’analyse du Président du Faso Autrement on sait que ça ne va pas au Burkina.
SCADD, PNDES, etc c’est juste des documents politiques qui ne servent pas à grande chose.

Souvent nous qui sommes dans les bureaux on pense que c’est nous les acteurs du développement, c’est nous les maitres penseurs du développement : on se trompe lourdement

Les vrais acteurs ce sont nos parents qui cultivent, nos mamans qui vendent au marchés, les femmes qui arpentent les rues de la capitale pour rejoindre les périphéries pour nous ramener les condiments, les commerçants qui sont dans nos yaar, etc.

Mais quand on vient avec du financement on demande à ce qu’une femme qui n’a jamais mis pied à l’école fasse un dossier pour rechercher financement : YA MOUNAFIEGLEM

Dites sur quelle base le PNDES a été bati ? a mon avis on demande les contributions de X ou Y ministères ou individus et ensuite on compile et enfin on nous dit voila la baguette magique pour le developpement.

Je ne suis pas un spécialiste du développement mais je suis convaincu que le développement ne se trouve pas dans un livre et encore mois dans un document politique écrit par des politiciens du 21 siècle.

Le développement se trouve dans l’action. Certes l’action doit être coordonnée mais elle doit être la conséquence d’un problème vécu par les gens qui sont sur le terrain.

Le PNDES serait crédible s’il était bati même sur des données que nous avons sur le Burkina. une analyse pas des outils modernes que nous avons aujourd’hui nous aurait fait ressortir des indicateurs clés qui vont permettre de savoir ou il faut mettre l’accent. mais hélas il n’est rien de tout cela.

En parlant de données, quelles données crédibles y a t-il sur le Burkina quand des gens s’asseyent dans leur bureau pour inventer des statistiques à la veille es remises des rapports ?

Mon analyse pour dire que SCADD, PNDES, etc ne vas jamais aboutir tant qu’on ne vas pas parler à ces acteurs du développement d’abord, recuillir leurs besoins et venir formuler des projets. Mais au lieu de cela on dit que ce sont des analphabètes, des illétrés, etc comme quoi on ne peut pas les consulter pour avoir de la valeur ajoutée. Mais savez vous que : Analphabète ne veut pas dire Bête ? Pour preuve rare sont ceux qui n’ont pas vu la video du paysan du yatenga qui a repoussé les limites du désert. Mais quel est son diplome ?

Intellectuels du Burkina reveillez vous !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés