Accueil > ... > Forum 1132025

Hommage aux tirailleurs Voltaïques

24 juin 2017, 11:09, par Yabila

Très intéressant comme article car il permet de poursuive la réflexion et le débat sur ce sujet qui nous concerne tous et qui je le pense sera toujours d’actualité dans notre histoire commune. Merci à vous Mme Bambara pour cet article.

Je voudrais souligner aussi le fait que les mots ont leur sens. En effet, les français ont utilisé le terme "tirailleurs" pour désigner les combattants africains afin de ne pas les mettre au même niveau que leurs soldats français à la peau blanche. Sauf que les africains qui ont servi de chair à canon sur les champs de bataille pour protéger les combattants européens, ont combattu âprement comme tous les autres tout en étant brimés car noirs de peau, ont versé leur sang comme tous les autres et n’étaient pas que des "tirailleurs". L’esprit colon est passé par là. A nous de restituer la vérité de ce pan de notre histoire pour les générations futures.

"Les tirailleurs Sénégalais, un corps d’élite dont l’Afrique peut être fière
Pour mémoire, le corps des tirailleurs africains ou « Force Noire », communément appelés « Tirailleurs sénégalais » a été créé en 1857 par Louis Faidherbe, gouverneur général de l’Afrique Occidentale Française (AOF) pour faire face aux besoins de renforcement des troupes coloniales."

D’autre part, on entend parler de tirailleurs "sénégalais" pour désigner tous les combattants africains voire tous les combattants noirs (Afrique et Outre-mer...). Cette méprise du colon qui n’a pas été corrigé depuis, est à mon sens grotesque et méprisante pour les africains et peuples noirs en général qui ont versé leur sang pour la France.
Je salue nos frères sénégalais et tous nos frères d’Afrique et d’ailleurs. Pour autant, le continent africain compte une cinquantaine de pays et le Sénégal en est un parmi tant d’autres. Même si cette "force noire" a été créée par le gouverneur de l’AOF Faidherbe, basé au Sénégal, la France a enrôlé par ce biais des combattants dans tous les pays africains francophones ou presque (AOF et AEF...).
Je ne vois pas pourquoi on parle de tirailleurs "sénégalais" pour désigner tous les africains qui ont combattu pour la France. Est-ce à des fins politiciennes ? Est-ce par mépris pour les autres pays du continent ? Allons savoir ! J’aurais encore mieux compris le terme de "tirailleurs africains" englobant toute l’Afrique du nord au sud et de l’Est à l’Ouest en passant par le centre. Pourquoi le colon a-t-il fait la différence entre les troupes d’Afrique du nord (arabes à la peau claire) et les autres ? Pour moi, l’Afrique reste un même continent du nord au sud et de l’Est à l’Ouest !

Je préconise désormais d’utiliser le terme "combattants africains" ou "anciens combattants africains" pour les désigner tous. Ou encore "anciens combattants voltaïques", "anciens combattants sénégalais", "anciens combattants béninois", "anciens combattants congolais", "anciens combattants malgaches", "anciens combattants marocains", " anciens combattants tchadiens" etc... Pour les désigner spécifiquement. Merci à nos historiens de bien vouloir y réfléchir davantage et surtout de bien vouloir corriger le tir. Nos enfants et nos petits enfants ont besoin de la vérité rétablie dans l’histoire de l’Afrique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés