Accueil > ... > Forum 1128147

Audit du Conseil supérieur de la communication : Nathalie Somé, maillon faible et bouc émissaire de Marius Ibriga

15 juin 2017, 17:27, par eh wendé

je suis sidéré par les propos de tous ces internautes qui pensent que la presidente du csc est une sainte nitouche. voyez vous si vous ne connaissez pas les gens et ce dont ils sont capables il faut eviter de ruer dans les brancards. demandez à tous ceux de sa génération à la rtb ou dans les medias je dis bien de sa generation pcq les jeunes se fient à son apparence et donc ne la connaissent pas. ceux de sa génération vous diront de quoi cette dame est capable quand il s’agit d’argent et de negocier des postes. ils sont la, ils sont vivants seulement eux ils connaissent la honte et la retenue et ne descendront pas avec la presidente dans la boue pour la denoncer ou eclairer un peu les jeunes sur ce qu’elle est vraiment. demandez egalement à ceux qu’elle a eu à diriger vous en saurez davantage sur elle. cette dame, on ne peut la defendre. c’est la première fois à ma connaissance que le travail de l’ASCE est remis en cause par un audité. est-elle la première ou la dernière pour penser que la terre entière est contre elle. si elle n’avait pas preté le flanc par ses methodes dictatoriales de gestion, peut etre qu’aucun agent du csc n’aurait cherché à fouiller dans ses casseroles. toujours entrain de faire la bagarre avec ses administrés, vraiment sa marque de fabrique. aujourdhui au csc, hier à radio burkina, radio rurale et rtb bobo quand meme ! specialiste de la pratique solitaire et autoritaire du pouvoir, elle recolte ce qu’elle a semé. es ce qu’elle a le droit de prendre 5 francs du csc ? or quand on lit bien le rapport qu’elle conteste on se rend compte qu’elle a pri quand meme puisque obligé de faire appel à sa niece pour faire une fausse facture de 25 Millions pour couvrir cette malversation. pour ca seulement elle merite d’etre debarqué du csc. je ne rentre pas dans les questions de procédure mais l’histoire des 25 millions suffit pour qu’elle se taise et fasse profil bas. ceux qui la defendent veulent -ils dire que l’argent du contribuable on peut prendre ca mettre dans sa poche et circuler inpunement quoi ?. Ibriga ne fait que son travail. laissez le tranquille et ne le salissez pas. cè vrai qu’elle est capable de constituer des équipes de supporteurs pour la defendre sur le net et semer le flou dans la tete certains esprits fragiles mais dans le burkina nouveau que nous voulons construire tous nous avons dit que "plus rien ne sera comme avant" . la constance dans nos actions et propos nous impose de ne pas ceder face aux tentatives de brouillage et autres manipulations. celui qui a pri doit rendre compte : que ce soit 5 francs ou des millions. en placant dame SOME au CSC , le regime COMPAORE voulait un pitbull pour mettre la presse sous boisseau malheureusement, il n’a pas eu le temps autrement elle n’etait pas la plus qualifié pour le poste vous le savez. les mahamoudou, barro,kahoun,michel, diessongo, kloutan, yacouba, sanou et jen oublie etaient plus qualifiés. donc franchement laissez nous tranquille avec cette histoire de nathalie, la justice est plus indiquée pour elle. elle na qu’à aller se defendre labas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés