Accueil > ... > Forum 1125907

Burkina Faso : Quand le gouvernement se préoccupe trop de faire baisser la fièvre sociale sans soigner la maladie !

11 juin 2017, 15:17, par Guy Lesage

Je valide cette analyse. Je pense cependant que si les praticiens avaient expliqué aux parents des malades pourquoi on ne peut pas les
opérer séance tenante, on aurait pu éviter ces dérapage. Mais je crois comprendre. Quand on côtoie chaque jour la souffrance, le sang, la mort, on peut finir par se décentrer pour percevoir les situations avec plus de calme et de sang-froid. Un sang-froid que les parents ne comprennent souvent pas, apeurés qu’ils sont de perdre un être cher. En tout état de cause, pardonnons-nous et avançons !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés