Accueil > ... > Forum 1124339

Burkina : L’Opposition politique dénonce des menaces sur la sécurité des opposants

7 juin 2017, 23:13, par Lumière

Avis aux indisciplinés du MPP : Dans la future loi électorale :
Article 333 : est élu maire le candidat tête de liste du parti ou de la formation politique ou du regroupement d’indépendants ayant obtenu la majorité simple des suffrages exprimés dans la commune.
Et Article 335:lorsque l’élection du maire est annulée, ou que pour toute autre cause, il a cessé fonction le parti politique ou le regroupement de partis politiques ou le regroupement d’indépendants dont il est issu désigne parmi les conseillers élus sous sa bannière son remplaçant.
Ainsi, le MPP ne perdra jamais une mairie. Vraiment, Salif tu es fort. Mais on n’est pas au Gondouana !
En français facile, si la population a élu le Maire et que les autres conseillers le force à démissionner ou qu’il a commis des gaffes, le peuple n’a plus le droit de voter un nouveau maire (parce que les élections, ça coûte cher), c’est les conseillers du parti majoritaires qui le désignent. Même les conseillers d’autres partis n’ont pas leur mot à dire (ils ne votent pas !) . Ce que Salif a oublié, c’est que s’il y a 20 conseillers on peut être à égalité dans le conseil ! Au nom de quoi (de la loi !) les 10 (voire 9, si 1 décède) vont imposer leur volonté aux 10 autres ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés