Accueil > ... > Forum 1117945

Affrontement entre Koglwéogo et populations à Tialgo : Des organismes de défense des droits de l’homme envisagent une action internationale de dénonciation

24 mai 2017, 12:22, par ELKABOR

Voilà encore des soit disant OSC (de vrais tubes digestifs) qui veulent profiter des situations pour manger ! Ne vous limitez pas aux instances internationales, allez-y appeler Antonio Gutires, Fatou Ben Souda et leurs amis pour que nous leur expliquons ce que c’est les Kogl Wéogo. Croyez-vous que nous allons nous développer en singeant l’occident ? Le Kogl Wéogo sont une émanation populaire, une aspiration à la justice, pas celle des bourgeois qui, sans scrupule et mal copiée plume le justiciable surtout nos parents analphabètes, dans des procédures vicieuses, longues interminables sans résultats palpables ni tangibles. Laissez-moi vous rappeler ceci : avant l’avènement des Kogl wéogo il y avait certains axes comme Fada-Pama ou Kantchari-Diapaga qu’on ne pouvait pas emprunter à partir de 17 heures sans se faire dépouiller par des coupeurs de routes. Ces gens ont même braqué des ambulances et des corbillards pour dépouiller les accompagnants de petits sous et autres portables qu’ils avaient. Aujourd’hui on circule dans ces zones à tout moment avec un risque de braquage très réduit. Où étaient ces OSC ou bien les forces de défense et de sécurité ? Il ne fallait pas non plus s’acheter un nouvel engin, les voleurs viendront te dépouiller parfois en plein jour et prendre la fuite sans aucune suite . Combien d’infirmiers et d’enseignants, ces parents pauvres de notre administration ont été dépouillés de leur maigres biens qu’ils triment à avoir, parfois au prix de difficiles prêts obtenus au bout d’un parcours de combattants. ça se voit que ces Lookmann Savadogo, Siaka Coulibaly et Evariste Consimbo qui écument fréquemment nos chaines de télé et nos journaux de leurs idées reçues et préconçues ne savent rien de ce qu’endurent nos populations des méfaits des bandits. Je vous le dis aujourd’hui, personne ne peut empêcher ces Kogl Wéogo d’exister tant leur utilité sociale est prouvée. Certaines forces de l’ordre même se frottent les mains tant ils facilitent leur travail à eux ! Les KoglWéogo sont bel et bien une trouvaille de nos populations pour assurer leur quiétude face à un Etat incapable de les protéger eux et leurs biens sur les plans sécuritaires et judiciaires. Comme nous sommes des démocrates alors organisons un référendum "pour" ou "contre" les KoglWéogo et vous verrez vers où penche la volonté populaire. A l’image des Gatchacha inventés en Afrique centrale pour juger les génocidaires, il faut juste trouver la formule de les encadrer pour qu’ils s’insèrent harmonieusement dans notre dispositif sécuritaire et judiciaires. Il ne sert à rien de prononcer des fatwa contre eux car c’est la volonté populaire qui s’exprime ici et nul peut contre ce que veut le peuple du pays réel à l’opposée de nos petits bourgeois réactionnaires de nos villes qui ne connaissent que mal copier le blanc et défendre leurs faux privilèges. Si on pouvait infliger des traitements de Kogl Wéogo à nos Ministres et autres grands commis de l’Etat vous verrez qu’on n’aura pas besoin de gaspiller nos ressources dans les Hautes autorités de contrôle de corruptions et de structures semblables budgétivores ! Tout le monde allait respecter le bien public ! Vive les Kogl Wéogo !.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés