Accueil > ... > Forum 1077519

FESPACO 2017 : La sécurité mérite d’être ‘’Félicitée’’, l’organisation traine encore des boulets

8 mars 2017, 09:36, par Edgar

Incontestablement, les forces de sécurité ont joué un rôle formidable dans la sécurisation du FESPACO 2017.Toute la ville de Ouagadougou était quadrillée par des forces visibles de sécurité (police, gendarmerie) mais aussi par des agents discrets de sécurité. Ce dispositif qui contrôlait minutieusement les entrées dans les salles de cinéma et autres lieux publics était à même d’appréhender toute tentative d’acte terroriste. Depuis les attentats djihadistes du Cappuccino sur l’avenue Kwamé Krumah le 15 janvier 2016, à un moment de flottement où les nouvelles autorités en charge de la sécurité et le gouvernement n’étaient pas installées dans leurs fonctions, le dispositif sécuritaire de la ville de Ouagadougou a connu actuellement une bonne organisation. Ainsi, il serait difficile à des terroristes de perpétrer des attaques à Ouagadougou et pouvoir se sauver sans que l’alerte sécuritaire ne se mette en branle pour les traquer. La preuve, les terroristes du 15 janvier ont été abattus. Cela n’est pas le cas pour la situation des incursions terroristes aux frontières de la partie nord du Burkina. Souvent, des citoyens font des confusions de rôles en parlant de forces de sécurité aux frontières. La défense des frontières contre les agressions relève des missions de l’armée, donc du ministère de la défense. Le ministère de la sécurité avec la police, la gendarmerie, s’occupe de la sécurité intérieure dans les autres superficies du territoire distinctes des zones frontalières. Félicitation donc au ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré qui a réussi à travers une bonne organisation des forces de sécurité, à sécuriser 2 évènements majeurs récents (le SIAO, le FESPACO).C’est un signal fort et crédible à l’attention des touristes et de la communauté internationale, que le Burkina Faso est globalement viable au plan sécuritaire, dans un environnement mondial où aucun pays n’est totalement à l’abri de surprises terroristes. La collaboration des civils par les renseignements auprès des forces de sécurité et de défense, demeure un moyen efficient pour venir à bout des terroristes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés