Accueil > ... > Forum 1075036

Attaque de l’école de Kourfayel : Deux morts, selon le bilan officiel

4 mars 2017, 15:11, par Dibi

Cette violence terroriste qui secoue le pays et qui fait des victimes innocentes au nom de l’islam obscurantiste wahhabite ne fait que venir. Et les lendemains à venir nous promettent des larmes et des sueurs froides.
L’Etat et la pourriture qui est aux affaires à Ouagadougou ne semblent pas bouger le petit doigt. Normal, car il s’agit d’une violence structurelle c’est-à-dire qu’elle implique de structures étatiques :
- les monarchies obscurantistes wahhabites d’Arabie et du Golf.
- la géopolitique de domination prédatrice des Occidentaux.
- l’activisme des Imams wahhabites des mosquées financées par les Saoudiens et le Qatar dans nos villes et campagnes. Ces mosquées de toutes les intolérances et de toutes les exclusions, au nom de l’islam, pilulent dans nos quartiers ; et sont désormais mille fois plus nombreuses que nos écoles primaires publiques et laïques.
- la collaboration idéologique d’élites en réseau au pouvoir dans les instances de l’Etat ( chefs et petits chefs de services plus socialement reconnus dans les mosquée que dans les bureaux)
- Enfin tous ces notables de hauts-rangs au sommet de l’Etat (Grands chefs coutumiers, députés, ministres ...) qui doivent leurs carrières aux forces religieuses et aux financements en provenance de l’Orient arabe. D’où la mise en tiroir et l’enterrement précipités du projet de réforme des libertés religieuses sur pression des organisations de l’Islam politique ; lequel islam aura raison de la nation et de la laïcité au Burkina-Faso qu’on envisage désormais de placer sous les fourches caudines idéologiques du monarque et de l’islam maroco-chérifien via la CEDEAO. Pour notre malheur, c’est aussi ça la Nègrerie débilitée qui est aux affaires dans nos pays !
C’est donc dire que vaincre un tel hydre qui génère le terrorisme djihado-wahhabite dans les Etats faillis de la zone CEDEAO et du Franc CFA (franc des colonies françaises d’Afrique) nécessite un remue-ménage complet de rupture et de redéfinition de l’Etat actuel burkinabè ; une révolution en somme ; toute chose que ne peut envisager le régime infâme et vermoulu du MPP au pouvoir à Ouagadougou.
Il n’a rien pour nous sauver du Wahhabisme obscurantiste Qatari-saoudien !
Na an lara, an sara !
La patrie ou la mort !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés