Accueil > ... > Forum 1038314

Avant-projet de Constitution : Le mandat des députés limité à deux aussi

12 janvier 2017, 18:56, par Boinzem

Tu as entièrement raison, mais peu de forumistes s’arrêtent pour analyser la pertinence de ton point de vue. Roch avait dit que l’ancienne Constitution était taillée à la mesure de Blaise COMPAORE. Voilà un an que lui-même Roch gouverne sous l’ancienne Constitution sans qu’on ne voie aucun problème constitutionnel. Visiblement, le bon sens a fui ce pays ajoutant à sa pauvreté légendaire. Malgré l’année 2016 perdue, le manque d’argent et les nombreuses priorités économiques, voila que Roch et Salif ont décidé de tailler une Constitution en utilisant leurs deux mesures en gaspillant les maigres ressources nationales. C’est comme coudre un habit avec les mesures de deux personnes aux corpulences différentes. Semi-présidentiel ou semi-parlementaire, pour moi c’est pratiquement la même chose : partage équitable du pouvoir entre Roch et Salif. Simon aura une petite portion à sa taille.

Après l’adoption de ce nouveau machin, le cafouillage dans la gestion de l’Etat va augmenter au sommet pour des problèmes d’interprétation de la Constitution par le PAN et le PF en conflit de prérogatives et de leadership. Roch est président depuis un an sous l’ancienne Constitution et personne ne s’en plait si ce n’est eux trois en haut, pour des questions de leadership. La réécriture d’une nouvelle Constitution va servir finalement les intérêts du trio seulement en nous faisant perdre beaucoup d’argent pour rien ? Chaque membre de la commission touchait 30 000 FCFA/jour de session. Combien va couter la campagne pour l’adoption de cette Constitution ? J’espère que Newton Barry sera transparent pour communiquer le montant au peuple, lui qui est es devenu silencieux après avoir eu son tais-toi. Le budget total des travaux de la Commission Constitutionnelle et de la campagne référendaire sont des gâchis dans un pays qui cherche l’argent à la torche et dont les populations sont surtaxées et saignées à blanc au non de l’austérité et du manque d’argent au niveau de l’Etat. Les aspirations du peuple sont très secondaires par rapport à ceux des politiciens.

Sauf qu’après ce régime tricéphalo-bicéphale, le Président qui sera élu en 2020 aura certainement intérêts à corriger la Constitution en fonction de ses propres vision et ambition ou juste pour mieux protéger les intérêts du Peuple. Comme le dit le Pr Loada, il aurait fallu juste réviser des articles au lieu de vouloir tout réécrire. A moins que ce soit pour prendre en compte le contenu du draft de Constitution déjà rédigé que Salif tient depuis 2013 pour plaider pour le passage au régime parlementaire dont il rêve de toutes ses forces.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés