Accueil > ... > Forum 980112

Les personnels d’administration et de gestion réclament aussi leur conférence annuelle

20 octobre 2016, 14:57, par le hibou

Dans tout ce tapage des syndicats, c’est Bassolma qui me déçoit. A quoi ça lui sert d’étouffer tous les secteurs d’activités avec les grèves et marches intempestives. Le Blocage de l’économie n’est pas du tout patriotique. Pourtant, Monsieur Bazié est un intellectuel rompu. Finalement, l’on se demande ce qu’il veut vraiment. Malheureusement, à l’instar de l’Afrique, le Burkina Faso à mal à ses intellectuels. A quoi sert à Bassolma de bloquer l’outil de production par lequel les travailleurs seront payés. Ne peut-il pas inciter les gens à aller au travail tout en restant ferme sur les revendications ?
Bassolma et ses camarades dirigeants des centrales syndicales devraient chercher maintenant à éduquer les syndiqués sur le travail consciencieux. Que disent-ils de l’absentéisme des agents. Que disent-ils du langage discourtois de nombre d’agents de santé dans les hôpitaux et CSPS à l’endroit des malades pour lesquels ils ont prêté serment ! Les citoyens n’ont qu’à mourir comme des mouches, ce n’est pas le problème de Bassolma.. Mais gare à la hiérarchie de toucher à un seul cheveu de ces agents !
A Bobo-Dioulasso, la CGTB a fait l’erreur de pousser les employés de la SAP à fermer l’usine. Au finish, les mêmes employés ont cherché à travailler à nouveau et, ils ont été réembauchés sans tenir compte de leurs droits et autres avantages.
Pendant ce temps, Bakary Millogo du CBGT qui les incitait, vit paisiblement avec son salaire payé depuis l’extérieur. lui, son ventre pousse. C’est dire qu’il mange bien pendant que les épouses des travailleurs de la SAP ont été obligées de marcher sur le Gouvernorat, réclamant la réouverture de l’usine.
Bassolma parle bien français. Mais, au Burkina Faso, nous ne comprenons pas français. Nous vivons mieux avec notre moré, fulfuldé, jula, lobiri, dagara, gourmachéma, gourounsi et autres.
Qu’il laisse l’économie tourner et les travailleurs obtiendront ce qu’ils veulent en alliant travail et négociation. Vivement qu’il revienne à de meilleurs sentiments. Pardon à lui

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés