Accueil > ... > Forum 961674

Crise à la CAMEG : Le Tribunal administratif de Ouagadougou ordonne le sursis à exécution du récépissé de déclaration d’existence du 24 août 2016

11 septembre 2016, 18:08, par WALAY

Moi je veux comprendre en quoi le nouveau récépissé remet en cause la qualité des administrateurs nommés en conseil de ministre ? Si leur qualité d’administrateurs n’est pas remis en cause, pourquoi les actes qu’ils poseront en vertu de cette qualité seront remis en cause. Le sursis concerne le nouveau récépissé ou bien le décret qui nomme les administrateurs et le PCA ? L’ancien DG veut occuper son poste pour combien de temps encore ? Le gouvernement est-il habilité ou non à nommer les administrateurs et le PCA de la CAMEG. De qui l’ancien DG et l’ancien PCA détiennent leurs titre pour dire que maintenant ils ne sont pas d’accord ? Je veux simplement comprendre. La principale raison de l’insurrection est bien sûr l’injustice mais aussi la volonté de s’éterniser à des postes (rappelez-vous l’article 37). WALAY

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés