Accueil > ... > Forum 942190

La mosquée des sunnites de Orodara a été saccagée

18 juillet 2016, 13:52, par Débat

Entièrement d’accord avec Thién (internaute 45). L’envahissement de la vie et de l’espace publics par les adeptes d’une religion donnée est à dénoncer sans réserve. Il est tout de même étonnant que l’on puisse se livrer en toute impunité à de tels comportements, sans doute nourri par la conviction que "sa religion" est au-dessus de tout. Hormis l’occupation anarchique des espaces, on peut ainsi crier à tue-tête à toute heure de la journée, sans la moindre considération pour le droit de chacun à un minimum de calme et de tranquillité.
À 60 ans, je me souviens d’une époque où ces dérives étaient inconnues dans ma ville (Bobo) : ni envahissement de rues, ni port de tenues camouflantes dites islamiques (en multiplication), ni pollution sonore extrême du fait de haut-parleurs particulièrement bruyants. Comment ou d’où sont venues ces nouvelles mœurs ?
Autant la liberté de culte est reconnue à tous, autant il importe de réaffirmer, d’urgence et sans atermoiements, le caractère laïc de l’État burkinabè.
Abondant dans le sens de l’internaute 48 (BONJOUR MONSIEUR DUBUS), j’estime qu’avec certains internautes, il se pose un véritable problème de communication (pour ne pas en dire davantage). Dans l’impossibilité intellectuelle (ou mentale ?) de débattre avec l’auteur de l’article, on s’en prend à ses "origines", comme le font de façon si pitoyable les internautes 40 et 41 (KINDSEY) :
"Un vieux français installé dans la localité depuis des années et qui jouit des avantages de la localité… Vous faites quoi à orodara depuis + de 20 ans après avoir quitté la France ? Il est clair que vous avez une mission occulte à Orodara pour votre pays d’origine".
"Mr Jacques DUBUS est un français installé dans la localité il y a plus de 20 ans …
Il vit sans femme ni enfant. Il est avec son chien seul dans sa cours a orodara, il n’a pas d’ami,il se déplace avec un vélo homme de marque "Peugeot".
On touche le fond !
Au-delà, c’est la capacité d’argumenter sereinement qui est en jeu. Que l’on ne soit pas d’accord avec l’auteur de l’article est légitime. Encore faut-il apporter la preuve du contraire.
Je ne connaissais rien du problème qui se pose à Orodora. Les différents articles de M. Dubus apportent un éclairage, non seulement sur ce qui se passe dans cette localité, mais aussi sur un problème plus général de cohabitation auquel il conviendrait de s’attaquer rapidement si nous ne voulons pas vivre, à terme, la situation désastreuse que connaissent certains pays pas si éloignés du nôtre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés