Accueil > ... > Forum 906323

Sommet de l’OCI : Le Président du Faso est arrivé à Istanbul

14 avril 2016, 23:06, par Dibi

Roch C. Kaboré a-t-il le choix ? C’est son ministre des AE qui le ballade et qui semble avoir beaucoup d’ascendance sur lui. N’oubliez pas que ce dernier est conseiller du Bachagal de Guinée-Conakry et qu’il détient une chaine de média-communication, sa radio-Tv Oméga.
La détention d’un tel instrument en fait le gourou des opérations de manipulation média de l’opinion au plan interne et externe. Voilà pourquoi, il intéresse beaucoup de politiques en France, dans le pré-carré françafricain et au-delà, je veux dire même dans les monarchies moyen-orientales.
Pendant qu’il promène R. C. Kaboré, il se donne au passage, les moyens de ses ambitions futures. Il voit grand et ne compte pas s’arrêter à une petite chaine de rien du tout. Il joue la carte de ses affaires ; parce que détenir aujourd’hui une chaine de radio-télé vous projette à la lumière des grands de ce monde. C’est un tremplin très rassurant pour l’oligarchie du grand capital même islamique.
C’est par de tels moyens (détention et contrôle des médias) que les Berlusconi en Italie, les Bouygues, Bolloré, Lagardère en France, Soros aux Usa,...et d’autres détiennent le pouvoir conjointement avec la banque en Occident.
En Afrique même, des gens comme les Obiang Nguéma de Guinée Equatoriale, les Ouattara et autres, s’ils n’ont pas leurs propres chaines, cherchent toujours à contrôler les chaines publiques nationales.
Ceci dit, c’est à se demander si R. C. Kaboré à un programme de développement pour notre peuple ?
Va t-il passer son temps à se promener avec ce conseiller de satrape pour quémander en notre nom, la générosité des prédateurs et sous-prédateurs du monde entier ? Voire se faire recevoir à Paris en domestique obligé de s’expliquer sur ses hésitations à installer une base de Gendarmes français au Burkina-Faso ? On n’est dupe de rien et faut pas qu’Alpha Barry continue de nous servir des bobards.
Que ferait par exemple le chef de l’Etat turc s’il venait à Ouagadougou ? Il se ferait plutôt accompagner par des chefs d’entreprises turques et non par des commis voyageurs intéressés par des frais de missions et autres affaires personnelles.
A ce train, c’est à craindre que la politique de R. C. Kaboré ne se résume à brader notre souveraineté et notre pays à plus offrant.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés