Accueil > ... > Forum 888622

Affaire de koglwéogo : « Demander la suppression des koglwéogo, c’est comme si on disait de supprimer toute la communauté » dixit Gansonré Sanoussa

19 février 2016, 15:16, par king

• L’évolution des kogléwéogo est semblable à « l’histoire naturelle » du CANCER c’est-à-dire son évolution spontanée en dehors de toute intervention. Et conformément aux propos de Monsieur GANSORE,on peut faire un rapprochement de l’évolution des Kogléwéogo avec les stades du cancer. LE STADE 1 qui correspond à une tumeur unique et de petite taille .En d’autres termes, la maladie débute par une lésion précancéreuse, qui contient des cellules en cours de transformation. Toutes les lésions précancéreuses ne donnent pas forcément des cancers. Ce stade 1 cadre avec ce passage des propos de M.GANSORE : « il fallait faire le bilan et on s’est rendu compte qu’il y a la région nord du Burkina notamment la province du Yatenga qui avait vu la naissance des structures appelées associations koglwéogo qui travaillaient... ».LE STADE 2 qui correspond à un volume local plus important. En d’autres termes une cellule cancéreuse apparaît et commence à se multiplier. Dans un premier temps, la tumeur de petite taille reste localisée dans le tissu d’origine. Ce stade 2 cadre avec ce passage « Malheureusement, comme le deuxième plan quinquennal n’a pas été mis en œuvre et comme ces populations ont attendu en vain, elles se sont investies en mettant en place des structures qui travaillent en outrepassant un certain nombre de prérogatives, provoquant ainsi beaucoup de dérapages. Cette situation nous la regrettons vraiment tous ».Le STADE 3 : qui correspond à un envahissement des ganglions lymphatiques ou des tissus avoisinants. En d’autres termes, la tumeur grossit et commence à envahir les tissus voisins. Ce Stade cadre avec ce passage ci-après :« Les autres communautés de vers Zorgho, Sapouy… ont pris cette appellation parce qu’elles ont tout simplement entendu parler de ces koglwéogo. » LE STADE 4(Je touche du bois) qui qui correspond à une extension plus large dans l’organisme sous forme de métastases. En d’autres termes, Les métastases apparaissent. Souvent, elles touchent d’abord les ganglions lymphatiques, petits organes dispersés dans tout le corps et palpables au niveau du cou, de l’aine et des aisselles, qui jouent un rôle clé dans la lutte contre les infections. Puis les métastases s’étendent aux autres organes. Elles sont responsables de 90% des décès par cancer. Chers ami(e)s, je suis à la fin de mon exposé médical.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés