Accueil > ... > Forum 888442

Affaire de koglwéogo : « Demander la suppression des koglwéogo, c’est comme si on disait de supprimer toute la communauté » dixit Gansonré Sanoussa

19 février 2016, 09:48, par Bodo

* C’est parce que les Magistrats et les Militaires sont à l’aise dans leurs bureaux climatisés des grandes villes, qu’ils veulent qu’on démantèle les koglwéogo.

* C’est parce qu’il y a la corruption et le manque de justice qu’il y a des koglwéogo.

* S’il y avait l’armée, la police, la gendarmerie... bien répartie sur le territoire, avec une Agence de renseignements efficaces, il n’y aurait pas de koglwéogo. Ou même s’il y en a, ce ne sera pas pour se substituer à ces fonctionnaires de la sécurité.

1. La nature ayant horreur du vide, les koglwéogo occupent le vide laisser par les forces de l’ordre et les magistrats.

2. La corruption fait qu’un bandit peut voler, tuer... sans se faire prendre. Ou bien il se fait prendre et après 2 jours en prison, il sort et vient te dire "Bonjour mon gars, je suis là. A ce soir, je viens avec des amis te dire bonjour !", et là tu ne sais plus où rentrer. Là, il faut les koglwéogo. Si les magistrats se font voler chaque jour et s’il n’y a personne pour arrêter les bandits, eux-mêmes vont se constituer en "Kogl-Magistrats"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés