Accueil > ... > Forum 888414

Affaire de koglwéogo : « Demander la suppression des koglwéogo, c’est comme si on disait de supprimer toute la communauté » dixit Gansonré Sanoussa

19 février 2016, 09:07, par M.S.

1- Il ne viendrait à l’esprit de personne de se rendre justice soi-même quand les services commis à cette mission le font diligemment et efficacement
2- Toute communauté humaine, qui n’est pas en mesure de trouver des solutions idoines aux contradictions auxquelles elle est confrontée, pour son développement, est appelée a ’disparaitre’. Ces structures dites d’auto-défense ne sont que la réponse des populations au vide sécuritaire et au déficit de confiance vis-à-vis de la Justice.
3- Malheureusement la méthode de travail de certaines d’entre elles, et les pouvoirs qu’elles se sont octroyés, risquent d’être autant sinon plus préjudiciables a la paix sociale et a la cohésion nationale, que les pratiques qu’elles disent être nées pour combattre.
4- Voici quelques-uns des dangers que nous courons tous, si nous ne travaillons pas à les ramener vite dans l’ETAT DE DROIT, un ETAT de Droit responsable bien sûr, pas un Etat de droit "LAISSE - GUIDON" :
- défiance de l’autorité de l’Etat (c’est déjà le cas présentement)
- conflits sanglants intra-communautaires (des pratiques qui pourraient s’apparenter à des règlements de comptes ne seront pas toujours tolérées par les membres d’une même communauté)
- des conflits sanglants intercommunautaires (des communautés qui se sentent ciblées ne vont-elles pas prendre des initiatives pour leur propre survie ? Instinct de survie et de conservation obligent ! Alors que nous avons déjà de sérieuses équations avec les conflits agriculteurs/éleveurs, les conflits de chefferie ...
- sans compter les risques de récupération, de l’intérieur comme de l’extérieur)

Ce n’est peut-être pas avec précipitation qu’il faut prendre un décret pour dissoudre ces structures, nous devons travailler à rassurer les populations, a déployer autant que possible les forces de défense et de sécurité, et surtout à ne plus permettre à de malfrats tous genres confondus (du voleur de poulet au voleur a col blanc ’détourneurs’ de parcelles, de millions sinon de milliards) de se la couler douce en narguant les honnêtes citoyens...).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés