Accueil > ... > Forum 881139

Guillaume Soro et le mandat d’arrêt : Vous avez dit ‘’Règlement diplomatique !?’’

4 février 2016, 04:54, par Bouba

Monsieur Sawadogo,
C’est facile d’instrumentaliser la photo ci-dessus (sans même peut-être la permission de qui de droit). Comprenez que quelque chose a été fait et c’est une première au Burkina. Des auteurs d’un coup d’État réel et pas des moindres ont été arrêtés. Mais comprenez que le problème Soro malgré la gravité ne peut pas être traité avec dextérité comme vous le pensez. Quand j’étais étudiant, je réagissais exactement de la même manière. Mais j’ai eu l’occasion de travailler dans l’administration et j’ai un regard plus avisé qui n’est plus le même qu’avant (peut-être que si ma carrière s’était orientée vers le journalisme, l’enseignement, la santé ou autre , mon regard n’aurait jamais changé). Tous ceux qui sont avertis dans des ministères comme Justice, Affaires étrangères, administration territoriale , défense et sécurité, reconnaîtront un problème complexe sur lequel, il faut avoir de la réserve, Ce n’est pas pour rien que même la classe politique est unanime pour avoir de la retenue sur ce dossier. Pourquoi, nous avons notre acquis en matière de "justice indépendante" à défendre. Dans le même temps, outre le fait qu’il y a des enjeux pour la CI, le peuple Burkinabè n’oubliera jamais que Guillaume Soro est celui-là même qui a permis aux Burkinabè vivant en Côte d’ivoire de mieux respirer. Si le machiavel de lagunes Ébrié Laurent Gbagbo, et que Blé Goudé et leurs miliciens avaient toujours le monopole de la violence, les expéditions punitives contre les Burkinabè dans l’Ouest ivoirien n’allaient jamais cesser. Dieu seul sait combien de Burkinabè innocents ont été tués dans la région de Douékoué sous Gbagbo. Ne l’oublions pas. Sous Gbagbo, il y a eu souvent des situations où un problème entre 2 individus dont l’un est Burkina s’est tourné en une expédition punitive tout azimut sur des Burkinabè dans les campements. Si vous connaissez des ressortissants Burkinabè qui ont vécu dans l’ouest entre 2000 et 2010, ils pourront vous en parler. Certains Burkinabè ont souvent été tués tout simplement parce qu’ils étaient dans les parages, parfois même de passage et sans qu’ils aient eu le temps de comprendre. À l’image de la photo ci-dessus, on pourrait montrer des dizaines, voir des centaines d’orphelins burkinabè victimes de la vindicte populaire des miliciens pro-Gbagbo. Nous avons un devoir de mémoire pour ces orphelins et nous ne devons pas oublier que c’est Guillaume Soro qui a pris la responsabilité historique de faire partir un Gbagbo insensible à la pression de la communauté internationale. Si le Tyran Laurent Gbagbo était encore au pouvoir ses miliciens guéré ivoiriens et libériens continueraient de faire des orphelins parmi nos ressortissants en CI. Dans tous les cas le peuple Burkinabè ne sera pas à l’aise si cette situation fragilisait le camp de ceux qui ont libéré la CI au profit de ceux qui hier seulement humiliaient nos ressortissants en CI.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés