Accueil > ... > Forum 880940

Guillaume Soro et le mandat d’arrêt : Vous avez dit ‘’Règlement diplomatique !?’’

3 février 2016, 14:18

Mon cher Sawadogo, il faut repartir à la source. Un Sawadogo n’attise pas le feu surtout dans une affaire de pouvoir. Il doit plutôt jouer à la réconciliation des cœurs. Ton analyse est juste, mais tourne le couteau dans la plaie. Soyons lucide dans cette affaire. Dans cette affaire, qui peux amener Monsieur Guillaume SORO au Burkina Faso sauf une guerre entre les deux pays(que Dieu nous en préserve). Il faut être naïf pour croire que Alassane Dramane Ouattara, le Président Ivoirien avec lequel, Monsieur Guillaume SORO a tout fait pour gagner réciproquement le pouvoir va le trahir pour les intérêts du Burkina Faso. A l’interne en Cote d’Ivoire, ces deux hommes ont des dossiers importants à gérer que la défaite de l’un entrainera l’autre.
La majorité des burkinabè veut la justice entre nous, mais cette justice au delà de nos frontières pourra encore nous créer des morts. Au temps du Président Laurent Koudou Gbagba, l’Etat burkinabè n’a pas pu dénombrer les burkinabè morts en Cote d’Ivoire dans les champs de leurs plantations dont leur seul péché est d’être Burkinabè travailleurs.Ceux qui ont la mémoire courte vont attribuer ça aux agissements du Président Blaise Compaore. Le problème de terre a toujours existé entre les burkinabè et les ivoiriens depuis le temps du Président Phelix Houphouet Boigny. Ce dernier a su gérer le problème a tel point que les burkinabè sont partis en masse pour exploiter les terres en construire le Faso. Ils sont toujours la bas en milliers, sinon en millions et ils ne veulent que la paix pour travailler dans leurs exploitations loin de la politique.C’est naïf de croire qu’en touchant à Monsieur Guillaume SORO, une partie des Ivoiriens ne vont pas réagir de manière négative.Tout simplement, c’est leur fils. Personne au Burkina Faso, ne pourra communiquer avec eux pour donner la vraie version des faits, ils vont se contenter de la version de leur fils. Et tout le monde le sait très bien ce que ça vaut pour le moment d’avoir son fils,comme Président de l’assemblée nationale. La majorité des burkinabè veut la justice, mais moi personnellement, je ne veux plus avoir des morts qu’on ne pourra pas dénombrer. Limitons nous à ceux dont on connait le nombre. Un citoyen.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés