Accueil > ... > Forum 880491

Daouda Guinko : Des Hauts-Bassins au Sahel, portrait d’un jeune enseignant sous paillotes

2 février 2016, 12:39, par L’Oeil du peuple

Courage petit frère. Il n’y a rien de tel quand on sert sa patrie avec vocation, patriotisme et intégrité. On se réjouir comme vous d’avoir servi et d’être utile à son pays. Que vous récompense de ces efforts fournis au centuple de vos biens faits.
Voici des fonctionnaires qui méritent des fonds communs et des décorations pour leur engagement dans l’éducation et le développement.
Au 21ème siècle toujours des écoles sous paillotes après 56 ans d’indépendance. Plus jamais ça dans ce pays des Hommes Intègres. Combien coûte la construction d’une école de six classes par rapport au prix d’une V8 ?En tous les cas le savoir n’a pas de prix car l’école permet de former les élites demain pour le pays. Plus jamais ça dans ce pays pour des écoles construites en paillotes. Un peu de considération pour les enseignants. Il ne sert à rien d’affecter un enseignant dans une région où il n’y a pas d’école. Avant d’affecter un enseignant, il faut un minimum d’infrastructure.
Il faut instaurer une prime de motivation et une prime de dépaysement pour les enseignant évoluant dans les régions et selon leur éloignement afin d’encourager ces enseignants battants à davantage se donner.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés