Accueil > ... > Forum 880464

Daouda Guinko : Des Hauts Bassins au Sahel, portrait d’un jeune enseignant sous paillotes

2 février 2016, 11:34, par SOME

Toutes mes felicitations a M Guinko ! c’est l’exemple meme de celui qui aime ce qu’il fait et sait pourquoi il le fait. De Yoro koko a a une contrée si perdue et surtout s’y faire accepter si facilement et ne pas le regretter, etc. Bravo. Voila ceux qui sont les vrais patriotes. Comme l’ont dit bien d’autres, voila le genre de citoyens que l’on devrait decorer des palmes academiques (au lieu de se partager les medailles entre copains coquins en bons larrons en foire). Chacun se precipite pour signaler chevalier de la legion ceci cela…on ne sait meme pas pourquoi ? Avec 105 eleves par classe sous une paillote
Il y a quelques annees a peine, tout le monde meprisait publiquement les instituteurs : le premier ministre lui-même (Luc adolphe tiao) avait meprisé publiquement en disant que tout le monde revendique dans ce pays, MEME LES INSTITUTEURS…Excusez du grand mepris.
Le burkina compte des milliardaires, beaucoup roulent dans des voitures climatisees, meme blindees ; ils vivent dans des villas et bureaux climatisés, etc. dans ce meme pays…parce qu’ils sont allés a l’école instruits par ces instituteurs motivés.
Quelle difference avec la revolution sous thomas sankara quand les belles mercedes étaient vendues et les sous recoltés utilisés pour construire des ecoles ou remplacer ces ecoles sous paillotes. L’education était la premiere priorité : « cf les campagnes « Eduquons nos enfants ». Aujourd’hui tout le monde court apres la chine, mais on oublie que ca marche parce que l’education a été la base… Cuba a resisté a plus de 50 ans d’embargo et de complots et agressions tout simplement parce que la population est a 100% eduquée. Les africains regressent tout simplement parce qu’on a meprisé l’instituteur. L’europe est en train de mourir parce qu’ils ont fini par mepriser l’enseignant, etc. Meme nous les intervenants, chacun se croit obligé de s’indigner (legitimement) avec tous les mots possibles et puis apres les choses rentrent dans l’ordre comme avant et tout continue comme avant. Ces éléves et enseignants ne demandent qu’un strict minimum, pas des alles climatisées, etc
Comment peut-on accepter deux enseignants par calasse, c’est purement et simplement anti pedagogiques (sans parler meme de 4-5 enseignants) : on n’a pas besoin de le dire !
Quant a Daouda, sa comprehension et son bonheur vecu est sa plus grande recompense, meme si des jours on comprend que tu te sentes au bord du decouragement. Sache que tu es beaucoup plus rcihe et plus heureux que tous ces milliardaires qui se pavant car toi tu as la conscience tranquille et tu sais que Toutes mes felicitations a M Guinko ! c’est l’exemple meme de celui qui aime ce qu’il fait et sait pourquoi il le fait. De Yoro koko a a une contrée si perdue et surtout s’y faire accepter si facilement et ne pas le regretter, etc. Bravo. Voila ceux qui sont les vrais patriotes. Comme l’ont dit bien d’autres, voila le genre de citoyens que l’on devrait decorer des palmes academiques (au lieu de se partager les medailles entre copains coquins en bons larrons en foire). Chacun se precipite pour signaler chevalier de la legion ceci cela…on ne sait meme pas pourquoi ? Avec 105 eleves par classe sous une paillote
Il y a quelques annees a peine, tout le monde meprisait publiquement les instituteurs : le premier ministre lui-même (Luc adolphe tiao) avait meprisé publiquement en disant que tout le monde revendique dans ce pays, MEME LES INSTITUTEURS…Excusez du grand mepris.
Le burkina compte des milliardaires, beaucoup roulent dans des voitures climatisees, meme blindees ; ils vivent dans des villas et bureaux climatisés, etc. dans ce meme pays…parce qu’ils sont allés a l’école instruits par ces instituteurs motivés.
Quelle difference avec la revolution sous thomas sankara quand les belles mercedes étaient vendues et les sous recoltés utilisés pour construire des ecoles ou remplacer ces ecoles sous paillotes. L’education était la premiere priorité : « cf les campagnes « Eduquons nos enfants ». Aujourd’hui tout le monde court apres la chine, mais on oublie que ca marche parce que l’education a été la base… Cuba a resisté a plus de 50 ans d’embargo et de complots et agressions tout simplement parce que la population est a 100% eduquée. Les africains regressent tout simplement parce qu’on a meprisé l’instituteur. L’europe est en train de mourir parce qu’ils ont fini par mepriser l’enseignant, etc. Meme nous les intervenants, chacun se croit obligé de s’indigner (legitimement) avec tous les mots possibles et puis apres les choses rentrent dans l’ordre comme avant et tout continue comme avant. Ces éléves et enseignants ne demandent qu’un strict minimum, pas des salles climatisées, etc
Comment peut-on accepter deux enseignants par classe, c’est purement et simplement anti pedagogiques (sans parler meme de 4-5 enseignants) : on n’a pas besoin de le dire !
Quant a daouda qu’il sache qu’il est mieux que le reste qu’il est plus riche que tous ces milliardaires. L’important c’est sa comprehension et son etat d’ame, vivre ce qu’il ressent au fond de lui. « Quand je regarde mes élèves, leur regard innocent, ça me motive tellement de leur faire connaitre ce qu’ils ne connaissent pas. Grâce à moi aujourd’hui, plus de 80 élèves savent lire un peu, se débrouiller en français, je suis fier, je suis content déjà  ».
Merci pour tout
SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés