Accueil > ... > Forum 876415

Situation nationale :Le Président tchadien aux côtés du peuple burkinabè

22 janvier 2016, 08:45, par AfriqueConsciente

Bonjour l’Afrique et bienvenue au frère Idriss Déby Itno au Faso. Je prends à mon compte les sentiments de la visite du frère Deby en terre du Faso, où comme les frères tchadiens vivants avec nous, parmi nous ont déclaré se sentir comme chez eux ; cela n’est pas autrement et se sentir étranger pour un africain en terre africaine, sachez le ne relève que de la supercherie occidentale d’avoir balkanisé ce beau continent qui n’est qu’UN.
Où que vous serez, cultivez avec vos frères africains cet esprit de la plus grande fraternité dont Idriss Deby est l’un des plus grandes illustrations à travers le combat Oh ! combien noble des interventions de ses soldats dans la lutte contre ce fléau que nous impose l’occident au Mali, en Centrafrique, de bonne intelligence contre Boko Haram aux côtés des frères du Cameroun, du Niger et du Nigeria. Les témoignages de Idriss Deby de son engagement africain panafricain pour mieux dire, n’est plus à démontrer comme il prend les devants lors du 55 anniversaire de son pays de se prononcer en pionnier sur l’union sacrée que les pays de la zone franc doivent adopter pour sortir DE L’IGNOMINIE DU FRANC CFA.
Il se veut aussi digne africain pour appeler à cette UNITE comme celle prônée par les grands pan-africanistes comme Kwamé Nkrumah et dont un autre frère africain à fait la grande preuve : il s’agit du président de Guinée Équatoriale Theodoro Obiang Nguema Bassogo. Il a donné à plusieurs occasions dont le refus que l’Afrique soit vendue au Quatar par le Maroc en accueillant et en organisation de la manière la plus méritante que cela pouvait être la CAN lorsque le Maroc s’est débiné pour nous mettre la HONTE.
Bref, Africa must UNITED dixit Kwame Nkrumah etc. ET Thom Sank à son époque, au sommet d’Addis Abeba sur la prétendue dette que les pays africains doivent aux occidentaux l’illustrait par le propos ".....si individuellement nous allons devant le FMI et la banque mondiale pour le règlement de la question de la dette, je ne serai pas à la prochaine là rencontre avec vous ; mais si nous sommes unis, nous pouvons refuser de payer la dette. Faisons en sorte que le sommet d’Addis Abeba soit le front UNI CONTRE LA DETTE...."
L’histoire lui a donné raison parce qu’il savait ce qu’il disait. Mais les autres qui en étaient conscients également (pas parce qu’ils ignoraient cette réalité), mais ils faisaient les hypocrites, ils n’ont pas manifesté le courage dont Thom Sank a fait montre et auquel il les invitaient. Ils ont choisi de TRAHIR toute l’Afrique entière.
Honte à eux. Pour la visite de Deby, il nous met la honte car depuis longtemps, son pays tout comme le Cameroun fait l’objet d’attaques terroristes dont le nombre des victimes rassemblées dépasse largement ce que nous connaissons au FAso ; mais sauf erreur de ma part, en son temps je ne sais pas si nous avions eu la sage attitude de compassion par une visite de soutien, même si elles avaient ces attaques commencé sous la transition.
Sans rancune

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés