Accueil > ... > Forum 874975

Etienne Traoré aux détenteurs du pouvoir d’Etat : « Le peuple burkinabè a élu un et un seul président du Faso »

19 janvier 2016, 13:52, par L’alternateur

Bonjour chers internautes,
Vous professeur, vous n’êtes plus en phase avec la société dans laquelle nous vivons. N’est ce pas vous qui aviez passé tout votre temps à soutenir ces ingrats.? Êtes vous un exemple ? Vous qui aviez servi Blaise Compaoré comme contrôleur d’État, vous qui aviez trahi votre mentor, vous qui aviez brisé le parti de arba diallo, vous qui pensiez être récompensé par vos multiples écrits inutiles et peu serviables à votre personne et aux citoyens Burkinabe.
soyez plus explicite et plus pointu dans vos réflexion en dénonçant les dérives suicidaires des personnes malades qui nous gouvernent après avoir mis le pays à feu et à sang. Depuis l’insurection des vrais terroristes le 30 octobre contraignant le sage Blaise Compaoré aà la démission, le Burkina est en guerre contre lui même et contre ces fous d’Hallah.
Remarquez vous même que ça ne va plus depuis l’incendie des domiciles privées, de l’assemblée nationale dont certains chats noirs conciderent comme de la bravoure républicaine et ne sont même pas inquiétés du malheur qu’ils ont causé à eux , aux autres et à la nation.
Avant de traquer les djiadistes, il est impératif que soit mis aux arrêts les pyromanes déguisé en républicains, sinon, peines perdues. Les djiadistes, les vrais ont dementellé le RSP, embrigade nos valeureux généraux, et d’autres officiers, terni l’image du pays par les vols et les rats à ciel ouvert, déterré des tombeaux sans trouver d’adn,commandé des véhicules blindés à des millions de nos francs pour uniquement leur sécurité, vidé les caisses publiques, refusé d’exécuter les sanctions de la cedeao, ambastille leurs adversaires redoutés, gelé les comptes etc. Si vous faites parti de cette bande , alors vous êtes un djiadistes de l’intérieur.
Votre intervention sied bien à propos, car après le malheur qui nous a tous frappé, dont les causes sont exposées plus haut, Remarquez l’amateurisme de ce gouvernement qui laisse à désirer. Tous ont communiqué sur l’attentat sans aucune concertation gouvernementale de manière anarchique . Du président du Faso, au premier ministre et du président de l’assemblée nationale, le ministre de l’intérieur, le ministre des affaires étranglées, de ministre de la communication , c’était de la pure cacophonie et le ministre de l’intérieur qui va jusqu’à dire qu’il y avait une femme dans les attentats . Quelles mensonges d’État qui ne nous étonnent guère, puisque le remercier magistrat est spécialiste des mea culpa, il va s’en dire que le reste ne peut qu’emboîter le pas en boitant dans un gouvernement boiteux. Le ministre de la sécurité qui se jette sur le poste gallardement alors que nous nous souvenons qu’il est tout sauf notre sécurité surtout qu’il a eu par deux fois à quitter son domicile pour des raisons d’insécurité, ayant été bastonne chez lui , contraint de se retrancher dans son village où il avait été banni par les siens. Triste. !,CELUI CI PEUT IL PRÉTENDRE ASSURER NOTRE SÉCURITÉ À TOUS ? ASSURÉMENT NON CAR L’ÉCHEC EST DÉJÀ PERCEPTIBLE
Les citoyens éclairés savent désormais que c’est à cause des postes perdus que nous les avions vu rentré dans l’opposition contre Blaise Compaoré et les preuves sont toutes ouïes.
Professeur, lorsqu’un président de l’assemblée nationale préside un conseil des minitres, qu’il affirme haut et fort qu’il est faiseur de roi, n’est pas un anarchiste disciple de Bakounine ?
Au fait, c’est comme pour dire au président maladroitement élu qu’il reste le président et qu’à tout moment il peut l’éjecter de son fauteuil présidentiel à tout instant.
Sachez chers internautes que nous sommes dans le pire bourbier de notre histoire commune avec ce genre de dirigeants vieillissant sans perpectives aucunes, condamnés comme sysiphe à rouler la pierre sur nos innocents corps et à rouler dans la farine les citoyens Burkinabes. Au commencement c’est déjà l’enfer avant les 100 premiers jours promis être salvateurs , nous ne voyons que de scènes macabres et des dirigeants similaires.
Je préfère assurer ma sécurité que de la confier à une personne qui incarne l’insécurité et qui crée l’insécurité. Citoyens nous sommes en danger depuis le 30 octobre ,avec la forfaiture commise sur notre nation par les djiadistes de l’intérieur. Je demeure convaincu que seul le dialogue constructif Pourra permettre à notre peuple de retrouver sa quiétude d’antan et regarder L’avenir avec assurance Blaise COMPAORÉ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés