Accueil > ... > Forum 864996

Attributions de marchés et nominations tous azimuts : Le plan B de la transition

19 décembre 2015, 12:39, par Badisak

Votre inquiétude a peut-être une justification quelque part, mais s’agissant des attributions de marchés et des nominations, on peut y avoir une autre lecture :
- avec toutes les difficultés (irruption du RSP et séquestrations répétées membres du gouvernement en plein conseil, coup d’état manqué du 16 septembre) qui ont jalonné le parcourt de la Transition et toutes les conséquences y relatives, il me semble aisé de comprendre qu’un retard était inévitable pour la mise en route de certains projets. Les attributions tardives de marchés pourraient se justifier par ces difficultés ; aussi, il convient de savoir que dans le principe, on ne peut pas lancer un marché sans avoir boucler le budget y relatif. De ce point de vue, l’idée de passer une patate chaude aux nouveaux dirigeants ne tient pas forcement.
- s’agissant des nominations qui se font en ce moment dans l’Administration, je partage votre point de vue quant-à l’opportunité ; mais s’agissant des ambassadeurs, cela me paraît difficile voire possible sans le consentement des nouveaux dirigeants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés