Accueil > ... > Forum 834428

Docteur Valère Somé : « Si Diendéré parle, je pense que beaucoup de gens vont fuir ce pays »

5 octobre 2015, 16:44, par Bikontine

Le débat est houleux je le constate, sans m’adoucir, mais plutôt sans entrée dans dans le jargonne-ment impudique. Il est vrais que M. SOME avant tout est humain, avec ses tares avant de voir en lui le docteur que chacun de nous pouvons être selon nos aspirations.

Je reconnais dans son ton la contradiction, mais lui même précise que c’est du "français et des idées..." Aussi je crois qu’il faut lire et relire son propos qui n’est pas une recherche scientifique, plutôt un point de vue citoyen, d’une personne engager de sa manière.

Pour ma part je suis jeune et je suis attaché aux moeurs de nos valeurs. Mais je reste persuadé que tout évolue et lorsque nous parlons de nos traditions nous devons d’abord nous rééduquer (s’éduquer ou périr) pour avoir si cela est réellement possible une démocratie burkinabé par ce caractère de burkinbila ou voir africaine.

Ma contribution, c’est de montrer que le pardon est possible selon le principe culturel, mais, tout se base sur la reconnaissance des fautes. Cela devant un père soucieux du meilleur de sa famille quant il ne sera plus là lui pour réguler les personnalités diverses de ses enfants. Cependant lors de la retrouvaille de réconciliation, chacun peut gueuler, vomir ou déverser sa bile noire. Et le père sage mangeant sa noie de cola met fin aux hostilités avec la bénédiction des ancêtres.
c’est après quoi des mines se décrispent. deux jours certains auront de la réticente, mais revivre ensemble dans la même famille chacun finira par mettre de l’eau dans son vin. Salam !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés