Accueil > ... > Forum 830423

Conseil national de la Transition : Cheriff accueilli en « héros » par les députés et le personnel

26 septembre 2015, 16:03, par Sidpawalemdé Sebgo

Oh les jaloux ! Tous les opposants à des régimes militaires ou militarisés ont toujours eu besoin de l’exil ou de la clandestinité pour continuer leur lutte. Aller donner sa poitrine aux balles pour rien est certes courageux, mais surtout irréfléchi quand on est un leader.

Chérif Sy, seul intérimaire constitutionnel du président du Faso après la prise d’otage représentait le seule autorité légale. Sa capture ou sa mort aurait "décapité" le mouvement de résistance, aucune autre personne ne pouvant se réclamer légalement assumer l’autorité. C’est à ce titre qu’il a pu appeler l’armée à intervenir.

Les aigris qui soutenaient le coup d’état ont encore le regret que leurs "bêtes noires" comme les RSS, Chérif Sy, Hervé Ouattara, Guy Hervé Kam, Smockey, Loada, et autres n’aient pas perdu la vie dans le mouvement. Ce n’est faute d’avoir essayé, puisque les putschistes les recherchaient particulièrement. Eh bien tant pis pour vous ! Bien fait si vous êtes malheureux parce que des gens ne sont pas morts ! On ne peut que se réjouir de ce genre de tristesse. Mais préparez encore vos mouchoirs pour pleurer car ce n’est pas fini. Les commanditaires, les soutiens et les exécutants du coup d’état seront tous débusqués pour répondre de leurs actes !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés