Accueil > ... > Forum 830424

Selon un message de l’Etat-major général des armées, « Le processus de désarmement du RSP au camp Naaba Koom2 a bien commencé ce matin. Après l’inventaire dans la matinée du 25 septembre, le chargement a effectivement débuté ce soir. Tout se passe bien »

26 septembre 2015, 16:04, par Sidpawalemdé Sebgo

Internaute 22, Wendsongdo : On doit tempérer votre enthousiasme envers le chef d’état major général des armées (CEMGA).

1°) Depuis le Jeudi 17, jour de la déclaration du putsch, jusqu’au lundi 21, le général Gilbert Diendéré a pu dire que toute l’armée était avec lui pour ce putsch sans être démenti par la haute hiérarchie militaire, qui n’a jamais condamné le coup d’état. Pourquoi le général Zagré a-t-il ainsi gardé le silence ?

2°) Le CEMGA n’a pris aucune disposition pour faire cesser les violences contre la population ni arrêter les putschistes. Alors qu’ils en étaient toujours aux tergiversations et aux palabres, il a fallu que les chefs de corps des différentes régions militaires (donc les subordonnés du général Zagré) prennent la responsabilité de marcher sur Ouaga et de donner un ultimatum aux putschistes pour que le CEMGA "entérine" les choses après coup. Il n’a donc aucun mérite dans ce dénouement.

3°) L’accord de "non agression" qui a été signé chez le mooro naaba l’a été sans le CEMGA. Ce sont les officiers des garnisons arrivés à Ougadougou et du RSP qi ont négocié et trouvé cette solution de sagesse. Le CEMGA n’y a une fois de plus aucun mérite.

En conclusion donc, si des gens doivent être reconnus et récompensés parmi les militaires, le CEMGA des armées serait loin d’être le premier. Nous devrions penser d’abord au Lt colonel Isaac Zida, qui au péril de sa vie s’est opposé depuis des mois à la volonté de ses frères d’armes de caporaliser le pouvoir pour faire leur volonté au lieu de celle du peuple. Au Colonel Auguste Denise Barry pour les mêmes raisons. Aux chefs de corps de différentes régions militaires qui ont marché sur Ouaga. Aux officiers et hommes du rang du RSP torturés ou tués pour s’être opposés en interne au coup d’état. Que la nation reconnaisse le mérite et non le poste, c’est ça la vérité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés