Accueil > ... > Forum 826031

Réaction du président du Conseil National de Transition relative aux propositions des médiateurs de la CEDEAO

20 septembre 2015, 14:43, par Sidpawalemdé Sebgo

Qu’est-ce que je vous disais ? On les connait par cœur maintenant, nos chefs d’état "médiateurs" africains : Ils demandent aux autres d’accepter ce que chacun d’eux n’accepterait jamais chez lui, comme s’ils prenaient les autres peuples pour des moutons. Ou plutôt comme si les intérêts de leurs "amis" présidents à vie et putschistes étaient plus importants pour eux que les intérêts des peuples. Ou dans le monde a-t-on vu que les auteurs d’un coup d’état vomi et mis en échec par le peuple sont libres, impunis et mieux laissés en armes à quelques mètres de la présidence et du conseil des ministres ??? Ils sont fous, ces médiateurs !!!

Et encore, il faut lire entre les lignes : Quand les putschistes disent "garanties de sécurité" pour eux, cela veut dire qu’ils veulent occuper des postes qui garantissent qu’on ne va pas les arrêter une fois les médiateurs partis. Donc le ministère de la défense, de la sécurité, de la justice, etc...

D’où la demande réitéré de retrait des militaires du gouvernement de transition : Cela fait de la place pour leurs gens et face à des civils, ils peuvent encore "s’inviter" au conseil des ministres quand ils veulent, y compris jusqu’à l’installation du nouveau président, qui si on les laisse faire sera choisi par eux. Et comme ils veulent dire que le gouvernement est "civil", ce sont des gens du CDP qu’ils vont proposer pour entrer au gouvernement.

Et ils croient vraiment qu’on va accepter cela, passer nos morts par pertes et profits et rester à leur merci, toujours armés et à Naba Kom, après cette trahison ! Prési par intérim, on est derrière vous !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés