Accueil > ... > Forum 824899

Situation nationale : L’impossible médiation pour Macky Sall et Boni Yayi ?

19 septembre 2015, 12:37, par cassandra

Mieux vallait prévenir que guérir. L’UA a toujours raté le bon moment pour réagir avec fermeté pour aider à résoudre les problèmes des pays. Elle n’a jamais pu résoudre un conflit politique dans aucun pays en anticipant les problèmes. L’UA devait s’opposer à la chasse aux sorcières et à la loi d’exclusion votée contre les ex-dignitaires en s’appuyant sur ses propres textes. Pourquoi n’avoir pas soutenu la CEDEAO pour exiger des élections inclusives avec fermeté ? Pourquoi ne pas être venue officiellement aider à l’interprétation des textes concernant les crimes contre la Constitution. Il fallait obliger les acteurs politiques à la modération avant la finalisation des listes électorales.

Maintenant que tout est gâté, et vous venez pour achever le peuple burkinabè qui a déjà souffert d’un an de transition par vos mesures non progressives comme il est de règle. Pour le Niger, la Côte-d’Ivoire et le Mali, les sanctions ont été décidées progressivement pour laisser une chance au dialogue. Là, toute la batterie de mesures coercitives est annoncée. Ce traitement de la crise politique au Burkina Faso est mesquin et de mauvaise foi. Quand notre pays a servi comme médiateur dans d’autres pays en conflit, on a misé sur le temps et le dialogue pour ramener les protagonistes à la raison. Quand c’est notre tour, vous vouler expédier tout le pays dans le décor. Pourquoi ? On dirait une vengeance contre le peuple burkinabé et non contre les auteurs du coup d’Etat. Dlamini me décoit vraiment. Les condamnations actuelles sont hypocrites et ne vont que pénaliser le peuple burkinabé. Voilà où nous a amené la gourmandise et la lâcheté des leaders du MPP qui ne veulent pas aller aux élections et gagner selon les règles démocratiques. Gilbert a raison de dire qu’il veut défendre la démocratie.

Pendant ce temps, il faut aussi s’interroger de manière globale sur l’attitude de cette maudite communauté internationale qui pousse les gens dans les problèmes en imposant la démocratie. Elle critique en privé les manquements et sort dire le contraire. On avait bien avertit Kafando à l’ONU de ne pas cautionner le forcing du MPP. Le malheur du Burkina Faso est que nous avons encore une mentalité de nègre qui croit bêtement que le blanc veut notre bien. La France et les Etats-Unis ont financé l’insurrection et par conséquent, les morts des martyrs. Qu’ont-ils fait pour que la transition ne soient pas récupérée et dévoyée par les politiciens. Rien, aucune critique, aucune menace. Plusieurs chancelleries ont surtout flatté de braves fils de ce pays en faisant croire à chacun qu’elles vont les soutenir pour être Président. Roch, Zephérin et Djibril sont des victimes de leurs manigances. Elles les ont incités à ses lancer tous dans la course et maintenant, elles les dressent les uns contre les autres en embarquant le peuple. Ces derniers jours, certaines ambassades poussent le culot pour appeler des syndicats de soutenir la résistance de Roch. C’est la résistance du peuple où celle de Roch ? Ainsi, sans rien laisser paraitre, ce sont les ambassades étrangères qui sont entrain d’organiser la guerre civile entre les burkinabé pour protéger leurs intérêts. Elles misent sur tous les chevaux en course et font croire à chacun qu’il est le seul qu’elles soutiennent dans l’espoir secret de ne pas perdre en cas d’échec de l’un ou l’autre.

Gilbert, Roch, Djibril, Zéphérin, vous êtes des burkinabè. Parlez-vous pour l’amour de Dieu et ne les laisser pas vous faire commettre ce que vos aieux n’ont pas fait à ce pays qui n’a jamais connu de guerre civile. Je souhaite que vous puissiez vous ressaisir et dialoguer pour trouver une solution à nos problèmes de succession à la Présidence. Ne laissez pas les ambassadeurs étrangers vous manipuler et cogner les têtes comme ils l’ont fait avec succès dans d’autres pays. Voyez la Libye, la Syrie, l’Egypte. Ils ont tout détruit dans ces pays au nom de la démocratie mais surtout de leurs intérêts égoistes. Le Burkina est un pays stratégique pour contrôler toute la sous-région Ouest africaine. Américains et Français se livrent une lutte sans merci pour des raisons géopolitiques. Ouvrez les yeux mes frères. Soyez intelligents et parlez-vous pour nous éviter une guerre civile inutile.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés