Accueil > ... > Forum 824824

Situation nationale : Les secrétaires généraux appelés à assurer le fonctionnement des affaires courantes

19 septembre 2015, 11:42

Est-ce vraiment des milices du rsp les délinquants qui frappent les citoyens burkinabe dans la rue ou ce sont des mercenaires. Car à l’analyse des images si ce ne sont pas des mercenaires donc ce sont des bavards ainsi que celui ou ceux qui les envoient . Car un burkinabe pur sang ne va jamais verser le sang de son compatriote et comme tel est le cas nous allons vous montrer que personne n’a le monopole de la violence surtout à l’encontre des bavards. Vous verrez et comprendrez d’ici là que c’est pas les armes seulement qui font la guerre c’est surtout l’intelligence. Et à voir votre comportement dans la rue vous êtes prenables malgré nos armes que vous avez volé. Rien qu’à entendre la manière dont vous tirez nos armes on se rend compte que vous êtes très loin d’être le corps d’élite que vous vous attribuez .Un corps d’élite se reconnaît dans le comportement surtout la manière d’utiliser les armes. Si vous et votre commanditaire étaient intelligents vous devriez comprendre que malgré nos armes volées que vous utilisez contre nous ; nous n’avons plus peur de vous .Si vous étiez intellegents, comprendre que malgré le nombre de personnes assassinées nous résistons toujours et ce jusqu’à la victoire finale. Quand nous disons 《la patrie ou la mort》 c’est maintenant que ce slogan retrouve tout son sens et toute sa valeur. La Partie Ou La Mort Nous Vaincrons.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés