Accueil > ... > Forum 807538

Les anciens ministres Jean Bertin Ouédraogo et Jérôme Bougouma ont été déférés ce mardi à la Maison d’arrêt et de correction de Ouaga, suite à leur audition par la Haute Cour de justice. Arthur Kafando (ancien ministre du commerce), qui devait être entendu par cette même juridiction, ne s’est pas présenté et aurait quitté le pays.

19 août 2015, 11:57, par off

Bonjour à tous. Bravo à la transition qui a enfin entendu les cris de détresse du peuple insurgé qui a été spolié pendant 27 ans de gabegie. Mais moi je reviens sur les hectares de terres qu’ils ont volés,les sociétés et entreprises prête-nom qu’ils ont crées, les tracteurs qu’ils ont détournés et les multiples parcelles qu’ils se sont partagées au détriment du peuple burkinabé. Ce n’est pas pour minimiser l’argent détourné mais juste pour dire que si c’est la justice que la HCJ veut rendre aux burkinabé, toutes ces situations doivent être clarifiées et le peuple rétabli dans ses droits. Que cette Cour de justice sache que nous ne voulons pas des actions d’éclat comme celle de Guiro pour laquelle nous attendons d’ailleurs la suite du recours introduit par le brave procureur. Je signale au passage que ce sont des jugements comme celui de Guiro qui font monter le sentiment d’injustice et font le lit de certains comportements d’indiscipline et de défi à l’autorité. Loin de moi l’idée de cautionner ce genre de comportement mais quand un journaliste est envoyé en prison pour trois mois pour diffamation tandis que celui qui s’est rendu coupable de détournement de près d’un milliard de francs s’en tire avec un sursis, je me demande quelle morale et quel message cette justice envoie à notre jeunesse qui, rappelons-le, est en manque de repère depuis la mort de Thomas SANKARA. La transition étant l’occasion pour nettoyer l’écurie, je pense que c’est le moment de faire en sorte que tout le monde sente que nous vivons dans une république, sinon, nous préparons le lit à une autre insurrection mais cette fois les insurgés risquent de vouloir régler les choses par eux-mêmes et là, ce n’est pas sûr que nous auront du temps et des interlocuteurs. Dieu aide le Faso.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés